Cameroun

CAN 2019: L’équipe Camerounaise en grève, Eto’o joue au médiateur

Les lions indomptables du Cameroun ont entrepris un mouvement de grève à moins de 48 heures de l’ouverture de la Coupe d’Afrique des Nations qui se jouera en Egypte. Le mouvement fait suite au non paiement de la prime de participation qui devrait être versé à chaque joueur avant le début de la compétition. C’est donc la grosse inquiétude qui règne dans les rangs des lions indomptables du Cameroun.

Publicité

D’après le programme, la sélection camerounaise était censée quitter le pays dans la nuit de mercredi à jeudi pour rejoindre le Caire la capitale égyptienne. Mais pour le moment, le groupe camerounais s’oppose à ce déplacement tant que la prime de participation n’a pas été versée. D’après les textes, il est prévu que chaque joueur touchera la somme de 20.000.000 de francs CFA (soit approximativement 30.000 euros).

Pub


Compte tenu de la situation, l’ancien attaquant des lions indomptables Samuel Eto’o fils a été dépêché pour se rendre aux côtés des 22 acteurs pour essayer d’apaiser les tensions et contribuer à trouver une solution urgente. Aux dernières nouvelles, les négociations n’avancent pas vraiment. Les deux camps sont dans l’impasse. Même si Samuel Eto’o a pris sa retraite internationale depuis 2014 de l’équipe nationale, il reste que sa parole a toujours du poids au sein de l’équipe nationale Camerounaise.
Il faut dire que c’est un drôle de début de compétition pour la sélection camerounaise. Le technicien hollandais Clarence Seedorf et son capitaine l’attaquant parisien Eric Maxim Choupo-Moting n’ont pas réagi.
 Tenant du titre, le Cameroun qui a remporté la CAN à cinq reprises (1984, 1988, 2000, 2002 et 2017) devra trouver rapidement une solution pour faire une belle prestation lors de cette phase finale de la CAN.
Crédit photo: afrikmag

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

2 commentaires

  1. Cette histoire de menace de boycott qui s’observe chaque fois au niveau de l’équipe nationale du Cameroun, doit participer d’un rituel fétichiste qui leur permet de jouer sur la psychologie des joueurs des équipes qu’elle sera amener à affronter. Il ne faudrait donc pas que leurs adversaires tombent dans leur piège de pseudo démobilisation et restent combatives. Point final.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer