Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire: que devient le rhinocéros qui semait la terreur à Tiémélékro?

Finalement, le Rhinocéros qui semait la terreur à Tiémélékro, une sous-préfecture située dans le département de M’Batto (centre-est) dans la région du Moronou, a été mis hors d’état de nuire. C’est ce qu’indiquent nos confrères de koaci, ce vendredi 05 mai.

L’on se souvient que dans une publication précédente, notre source indiquait que le gouvernement avait débloqué la somme de 175 millions F CFA, pour le transfèrement d’un rhinocéros qui troublait le sommeil des populations de Tiémélékro. Finalement ce gigantesque animal ne va plus troubler le sommeil des populations de cette localité.

L’animal a été capturé et transféré dans le N’Zi River Lodge, un parc de 41 000 ha situé à 42 km de Bouaké sur l’axe Satama Sokoura. Mais un confrère qui a assisté à la procédure de transfèrement déclare avoir fait le constat selon lequel le rhinocéros a quitté le village sans ses cornes. Un fait curieux surtout quand on sait à quel point les cornes de cet animal génèrent de l’argent.

Mais Louis Diakité, l’un des promoteurs du parc explique que les cornes ont été sciés, pour ne pas que « les braconniers abattent le rhinocéros », avant de rassurer les uns et les autres qu’elles vont repousser dans deux ans.

Rappelons que c’est depuis 2013 qu’une famille de trois rhinocéros, se promenait aux environs des villages de Frondobo et Télébo dans la sous-préfecture de Tiémélékro. Ces animaux multipliaient les dégâts matériels. Ce qui créait la psychose générale au sein des populations locales. Plusieurs personnes n’arrivaient plus à vaquer tranquillement à leurs activités champêtres. Aujourd’hui ces populations qui se montraient anxieuses peuvent désormais dormir en paix.

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page