Afrique

Centrafrique : Mort d’un casque bleu et 11 blessés dans une attaque

Un Casque bleu a trouvé la mort et 11 autres ont été blessés dans une attaque survenue ce mardi 03 avril 2018 dans la république centrafricaine

L’attaque est survenue dans une base de l’ONU où des milices antibalaka ont déclenché des échanges de tirs pendant plusieurs heures, a indiqué un porte-parole des Nations Unies.

« Les Casques bleus ont riposté et après plusieurs heures d’échange de tirs, l’un d’eux a été tué et 11 autres ont été blessés », a déclaré M. Dujarric, porte-parole des Nations Unies, assurant à l’AFP que des renforts ont été envoyés à Tagbara, située à 60 kilomètres au nord-est de Bambari.

Publicité

Le bilan de l’attaque

Les soldats de l’ONU ont découvert les corps de 21 civils, dont 4 femmes et 4 enfant.

« Dès les premières heures après le cessé du feu, on a découvert 21 corps mais il n’était pas immédiatement clair si les civils avaient été ou non pris dans les combats. » informe M. Dujarric.

Depuis 2013, la Centrafrique subit une série de violences meurtrières. Le coup d’Etat marquant la fin du mandat du président François Bozizé par une rébellion a entraîné 4,5 millions d’habitants dans une guerre sans fin.

L’accession à la présidence de Bozizé était violemment contestée et une première guerre civile avait ravagé le pays entre 2004 et 2007, jusqu’à la signature d’un accord de paix.

La Centrafrique est un pays membre de l’Union africaine, de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale et de la Communauté des États sahélo-sahariens.

Emeraude ASSAH

Tags

Emeraude Assah

Je suis Emeraude ASSAH, journaliste professionnelle en exercice sur le territoire ivoirien. Merci de suivre mes actualités en politique, société etc... J'adore cuisiner et voyager! emeraudeassah@Afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer