AsieDiversMonde

Chine : l’histoire d’une jeune femme qui s’est sacrifiée pour son frère émeut le pays

Une jeune étudiante chinoise est décédée après avoir pris la décision de se sacrifier afin de venir en aide à son petit frère malade.

Wu Huayan, souffrait de malnutrition après avoir pris la décision de se priver de nourriture pour que son frère, ait accès à tout ce qu’il lui faut pour bien grandir.

Publicité

Orphelins, les deux ne pouvaient compter que sur eux-mêmes. 

Ainsi, Wu Huayan dépensait au grand maximum, 2 yuans par jour, soit l’équivalent de 30 centimes d’euro, dans la nourriture. Généralement, les rations étaient alors composées d’un simple riz blanc mélangé à un peu de piment. Suffisant pour le plus jeune, beaucoup moins pour la grande sœur qui, ces dernières années, a commencé à perdre énormément de poids. Ne mesurant qu’1m35, elle pesait, au moment de son décès, 25 kilos.

Admise à l’hôpital dès octobre, la jeune femme devait subir de multiples opérations, notamment au niveau du cœur, qui s’était endommagé au fil du temps et des épreuves. Son histoire elle, a alors commencé à être racontée. Sur les réseaux sociaux, le buzz prend, les internautes se passionnent pour le courage de la jeune femme et son abnégation. Une cagnotte lancée en ligne permettra de récolter jusqu’à un million de yuans, soit l’équivalent de 150.000 euros environ.

Malheureusement, cela n’aura pas suffi d’autant que selon le China Charities Aid Foundation for Children (CCAFC), l’organisme derrière la collecte de fonds, la jeune étudiante n’aurait reçu qu’une infime part des dons annoncés, afin de financer ses soins. De quoi provoquer la colère des internautes, qui accusent l’organisme d’avoir gardé une énorme part des fonds pour son fonctionnement. Sur Weibo, l’équivalent de Twitter en Chine, les critiques ont alors fusé, beaucoup réclamant que la CCAFC verse le reste de la somme due au petit garçon.

SANDRA KOHET

Je suis Sandra KOHET, Web Rédactrice à AfrikMag. Passionnée de Lecture, Cuisine et voyage. sandrakohet@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page