MondeSanté
A la Une

Chine: une bactérie s’échappe d’un laboratoire et contamine plus de 3 000 personnes

3.245 personnes ont été infectées par la brucellose, une bactérie qui s’était échappée il y a plusieurs mois des locaux d’une société pharmaceutique dans la ville de Lanzhou en Chine.

Selon le média local Pengpai, l’incident a commencé en juillet 2019 et a duré plusieurs semaines. Une société biopharmaceutique fabricant des vaccins vétérinaires et référencée par le ministère chinois de l’Agriculture, a utilisé, dans le cadre de sa production de vaccins contre la brucellose, des désinfectants périmés.

Publicité

Une erreur qui à entraîné la stérilisation incomplète des émissions de vapeurs résiduelles rejetées dans l’atmosphère et transportées, de fait, par le vent.

Selon le Media, les autorités chinoises rassuraient quant à la portée moyenne de la substance dans l’air. «L’aérosol formé par les gaz résiduels contenant des bactéries ne peut voyager dans l’air que sur une distance limitée, et la dose est également faible», avaient-elles écrit, promettant «qu’il n’y aurait pas un grand nombre de personnes contaminées».

Seulement, les chiffres après recensement ont révélé la gravité des faits. Le laboratoire sanctionne ainsi 8 agents désignés coupables et annonce une indemnisation pour les personnes infectées

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page