Chroniques

Chronique: J’ai trouvé le bonheur de l’autre côté de la rue – Episode 9

Je pus rattraper ma mère de justesse pour ne pas qu’elle s’écroule. Le bonheur s’éloigna peu à peu de notre vie  dès ce jour-là. Anastasie et Charles étaient les enfants adultérins de mon père. J’étais la seule fille de mon père et ma mère et après moi, ma mère n’avait pu avoir d’autres enfants.

Les parents de mon père soutenaient ces enfants illégitimes car ils n’avaient jamais aimé ma mère. Ma mère quant à elle n’avait pas grandi avec son père et avait donc compassion de Anastasie et Charles. Elle accepta donc de leur donner certaines parts de l’héritage et m’encouragea à faire de même. C’est ainsi que je confiai toute la gestion des entreprises familiales à Arnaud. Pour ma part, je me concentrai sur le Cabinet de Conseils et d’événementiel que j’avais monté avec l’aide de mon père. Entre temps, l’atmosphère était devenue très tendue à la maison entre Arnaud et moi.

Publicité

 

La dispute

Un soir, je me levai et après avoir allaité Isaiah mon fils, j’eus envie de boire un verre de lait. Je ne voulu pas déranger les domestiques. C’est alors que je surpris une conversation de Arnaud.

  • Chérie, je ne peux pas sortir maintenant s’il te plaît(…) Non, ce n’est pas à cause d’elle. C’est juste que je suis épuisé. On se verra à ma pause demain midi. D’ailleurs on aura toute la matinée pour se voir.

Arnaud déposa alors son téléphone sur la table avant de se rendre aux toilettes. Je profitai de ces quelques minutes pour me précipiter et voir le numéro qui l’appelait. C’était marqué “chérie 2” et la photo qui apparaissait était celle de Anastasie. J’essayai de me contenir et je demandai à Arnaud quand il sortit de la salle d’eau:

  • Arnaud pourquoi tu as enregistré le numéro de Anastasie avec chérie 2 ? Pourquoi tu devrais la retrouver à une heure pareille de la nuit ? Qui est-elle pour toi ?
  • Tu n’as pas à me demander quoi que ce soit.
  • Je suis ta femme j’ai le droit de savoir. Arnaud tu me trompes avec elle ?
  • Qui es tu ? Ma femme comme tu dis et depuis qu’on est mariés après avoir mis au monde ton bâtard, tu trouves toujours des prétextes pour ne pas te donner à moi ! Tu crois que mon cousin est meilleur que moi, fit Arnaud, plus menaçant en me saisissant le bras.
  • Arnaud, laisse-moi, tu me fais mal.

Les retrouvailles

Avec ses yeux rouges de colère, Arnaud déchira mon chemisier. J’eus peur comme jamais ce jour-là. Et là, je sentis les coups sur mon visage. Quand je m’écoulai, il me saisit par les cheveux et me traîna hors de la maison sous le regard ébahi des gardiens.

  • Tu n’es qu’une moins que rien qui est née avec une cuillère en or dans la bouche. Reste là !

Ensuite, il referma le portail de la maison. Je frappai mais en vain on ne m’ouvrit pas la porte. les yeux noyés de larmes, j’entendis derrière moi:

Publicité 2

  • Vous n’allez pas bien madame, ce n’est pas conseillé de rester dehors à cette heure.

Quand je levai la tête, j’étais face à Marc.

Eunice Kouamé

Je suis Eunice KOUAME, une jeune femme passionnée de lecture, de développement personnel et de relations humaines en général. J'aime voyager, rigoler, cuisiner et surtout écrire. Vous pourrez consulter mes articles dans les rubriques conseils, couple, relations, actualités, inspiration, politique et chroniques( mon nouveau bébé ;) ) eunice.kouame@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page