Confidence

Confidence: “en Afrique, certains professeurs aiment avoir des relations intimes avec leurs étudiantes.”

Bonjour Afrikmag, j’espère que vous allez partager mon histoire.

Je lis vos différentes rubriques. Je vois les témoignages de vos abonnés et surtout les différents conseils qu’ils reçoivent.

Mon nom est Narcisse et je réside en Afrique centrale. Je voudrais interpeller certains professeurs africains qui enseignent dans nos universités en Afrique. Je ne comprends pas comment ces personnes qui sont censées transmettre le savoir aux jeunes générations, les pervertissent plutôt en ayant des relations intimes avec certaines jeunes filles. Pour pouvoir obtenir leurs diplômes, nous voyons que nos jeunes sœurs, ou nos copines s’adonnent à la facilité en répondant aux avances de ces professeurs. Il y a aussi ces enseignants qui donnent de mauvaises notes pour régler leurs comptes, c’est vraiment pitoyable.

Publicité

Je suis vraiment en colère parce que ma copine a décidé de mettre fin à notre relation. Son professeur lui a dit qu’il était amoureux d’elle. Il a commencé à lui mettre la pression et elle m’a dit qu’il avait promis de lui trouver un emploi. J’ai essayé de la raisonner mais j’ai l’impression qu’elle a peur que son professeur lui donne de mauvaises notes. Quand elle le voit arriver, elle se tient à l’écart et elle fait semblant de ne pas me connaître.

Certains professeurs sont même des pères de famille et ils sont mariés.

J’en ai parlé à des amis qui fréquentent dans d’autres universités de l’Afrique de l’Ouest. Ils m’ont dit que c’était pratiquement pareil et qu’il y a beaucoup de professeurs qui usent de leur statut d’enseignant pour “faire du chantage sexuel” aux étudiantes. Il les appâtent avec de grosses moyennes, des bourses d’études, de l’argent, des voyages, des emplois, etc.

C’est mon avis et je veux juste qu’un contrôle soit fait afin de sensibiliser les étudiantes qui se vendent pour un diplôme. Par la même occasion, je pense que les gouvernements africains devraient sanctionner les professeurs qui font du chantage à leurs étudiantes. J’espère que des lois seront votées pour le bien être de tous et pour empêcher ce genre de situations.

J’attends vos conseils!

Afrikmag

Pub


Photo d’illustration source: lemonde/google

Tags

Adjoba Koto

Hello, je suis Adjoba Koto, j'adore l'Afrique, la culture africaine, lire, écrire, danser, cuisiner. Je suis une grande passionnée du monde digital. Merci à tous pour vos messages. +225 89686134 akoto@Afrikmag.com

Articles similaires

19 commentaires

  1. ça fait pitié
    jusque à quand nous finirons avec ces bizar événements dans le monde en générale et en Afrique en particulier?

  2. Vous aussi, étudiez et arrêtez de courir derrière les enseignants.
    Généralement, c’est les paresseuses qui tombent facilement dans ces pièges.

  3. Oui c’est ça qui fait la beauté de l’AFRIQUE. Lol je plaisante
    si les diplomes s’acquierent par la facilité c’est vraiment deçevant pour l’avancement de notre continent. Aah comment toi professeur tu peux sortir avec ton élève aah guela c’est une malediction. Les filles aussi vous aimez trop la facilité c’est pour ça

  4. Le tout est dans la partie. C’est un système donc , il est un peu maladroit d’accuser X ou Y. Chacun cherche a tirer son épingle du jeu. Les enjeux immédiats l’emportent sur le devenir, et l’avenir repose sur l’incertitude. C’est une suite: l’impérialiste profite du décideur, qui profite du ministre ( ministre suppliant) lui profite des directeurs ( qui doivent s’humilier pour être à ces postes), les directeurs et tout ceux qui ont ce rang créent à tour une zone de pouvoir… Le bas peuple est alors une sorte de jungle, où le chaos est établi pour survivre. Chacun établit son dictat, sexe-note, sexe-argent, prostitution, fille ou garçon tous confondu…. Nous nous transformons en fauve. Chacun pour soit DIEU pour tous.
    C’est difficile pour vous car vous êtes amoureux. Cherche le discourt de Martin Luther King sur ta vie dans Google, la direction que doit prendre ta vie, c’est très édifiant, tu comprendras que en réalité c’est toi l’acteur des ta vie. ta vie prendra le sens que tu lui donnera
    Courage

  5. La mailleur des solutions c’est de demander aux jeunes filles de mieux s’habiller une fois s’habillé en sexille c’est qu’elles attirent l’attention de tous les jeunes hommes vers elles. Donc luttons contre l’habillement de nos jeunes filles afin de ne pas être victime de trahison

      1. N’importe quoi !! les enseignants sont juste des pervers qui profitent de leur position sociale…
        beaucoup de filles sont prêtes à se vendre pour avoir un diplôme sans bosser et elles pourrissent le système.. Entre celles qui couchent pour avoir une liste réduite des sujets à étudier et qui les revende aux autres filles..
        Evidemment, celle qui est moche et pauvre est lésée… et reste sur le banc de touche…

    1. encore un qui pense que si une fille se fait violer, c’est de sa faute… TRAHISON !! on se croirait au 11ème siècle…
      Tous ces hommes qui cachent leurs femmes sous une bache avec un trou pour respirer sont les plus nombreux à mater des films porno sur internet
      BERK !!

    2. encore un qui pense que si une fille se fait violer, c’est de sa faute… TRAHISON !! on se croirait au 11ème siècle…
      Tous ces hommes qui cachent leurs femmes sous une bache avec un trou pour respirer sont les plus nombreux à mater des films porno sur internet
      BERK !!

  6. C’est une gangrène de vieille date qui nine nos universités. Les vraies autorités qui doivent agir à leur niveau pour combattre cela ont été des étudiant(e)s ayants obtenu leurs diplômes dans les mêmes turpitudes ou des professeurs aux comportements zinzins incriminés. Là où c’est aussi compliqué, c’est que ceux sont des faits réels sans preuve.

    1. Les victimes,ce ne sont pas les étudiantes ( puisque elle font le jeu et ne dénoncent pas)mais plutôt les honnêtes gens dans les systèmes universitaires de notre cher continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer