Confidence: « Mon mari a vendu tous nos biens et a quitté le pays »

24
Je suis une femme guinéenne et je n’avais jamais quitté mon pays avant de me marier. Je suis venue en Côte d’Ivoire parce que j’ai été mariée à un homme de la même nationalité que moi.

Vous vous demanderez bien pourquoi la Côte d’Ivoire.

Mon mari a plusieurs propriétés dans le pays et moi j’y ai mis les pieds quelques temps avant la crise de 2010.

On s’est marié en 2005 en Guinée et 5 ans après je suis venue le rejoindre en Côte d’Ivoire. Il faisait des aller-retour pour voir la famille.

Publicité

Je ne sais ni lire ni écrire, depuis mon enfance j’ai aidé ma mère dans le commerce. Je suis légalement mariée avec mon époux et nous avons quatre enfants.

Quand je suis arrivée à Abidjan, j’avais 30 ans et deux enfants de quatre et six ans. Mon mari m’a ouvert un commerce qui marchait très bien avant la crise.

Mais je ne vous apprends rien la vie est devenue difficile depuis la crise post-électorale. Dieu sachant faire les choses, la maison où on vivait appartenait à mon mari.

Mes activités et celles de mon mari étaient en faillite on a vécu avec mes économies jusqu’à ce qu’il décide de repartir en Guinée en 2015 pour s’occuper de ses affaires là-bas.

Il m’envoyait de l’argent régulièrement pour la scolarité et les besoins des enfants et moi. On a passé deux ans et demi ans séparés à cause de la situation économique.

L’année passée il est revenu pour un temps, j’ai contracté ma quatrième grossesse et l’enfant est né en mars 2018.

Quelques jours après la naissance de l’enfant il est reparti.

La terrible nouvelle

Deux mois après, un matin à mon réveil, des gens sonnent je viens ouvrir: c’est une dame et son mari. Ils sont venus me présenter le titre de propriété de la maison m’expliquant qu’ils ont acheté la maison.

Je suis tombée des nues, mon mari a tout vendu et est parti s’installer dans un autre pays avec une autre femme. Aujourd’hui je suis devenue lavandière pour payer une maison en bois que je loue dans une banlieue d’Abidjan.

Publicité


Emeraude ASSAH

Confidence: « Mon mari a vendu tous nos biens et a quitté le pays »

Hello, Emeraude ASSAH, retrouvez mes actualités en politique, société etc… Mes centres d’intérêts  sont la culture, la lecture,les voyages et autres. La priorité pour moi c’est Dieu, ma famille et mon travail.

+225 89686134

emeraudeassah@Afrikmag.com

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

24 commentaires

  1. TEBE Dieudonné sur

    Je me demande si tu n’as pas oublié des details te concernant (tes erreurs) si non, hum courage!

  2. Hip ce la joie sur

    Nul ne connais son destin. tôt ou tard il comprendra son erreur et reviendra vers vous ..Du courage et soyez surtout content car Dieu ne fait rien au hasard tout ce qu’il fait est Bn

  3. que dieu vous aides faite tout possible pour rentrez a votre pays natale le guinee dieu est au controle

  4. ANONYMAT sur

    Du courage Madame moi le mien est parti aux usa avant son départ, nous a vidés les enfants et moi de la maison dieu merci aujourd’hui les enfants ont grandis sont de grands cadre au pays Monsieur joue maintenant a la victime. Lors de ses visites au pays il est obligé de vivre dans les hôtels dieu est fidèle rentrez en guinée où se trouve votre famille et élevez vos enfants dans la dignité ce ne sera pas facile mais dieu est grand et fidèle. Confiez lui votre sort sans rancune Madame.

  5. Merde vraiment triste. J’ai pas de mot pour toi sauf te dire de rester constant dans ton adoration en DIEU le bonheur viendra soit forte DIEU te garde

  6. EL'SAM SAMY SAMUEL MUMBAMBA sur

    Courage maman .prière toujours Dieu pour que tu aie une bonne solution .ton mari n’est pas une personne de bonne foi .ne cessez jamais de le laisser dans tes prières car la prière c’est un dialogue l’être humain et son Dieu.

  7. Anonyme sur

    Votre commentaire
    Que Dieu soient avec vous ma cher maman . la vie a été toujour ainsi par l’homme qui trahi leur femme . ça va aller

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---