Afrique

Congo/Présidentielle : Deux candidats appellent à la désobéissance civile Face à la victoire de N’Guesso

C’est dans un communiqué signé par les deux candidats à la présidentielle du Congo, Guy Brice Parfait Kolelas et Jean Marie Michel Mokoko, jeudi 23 mars, qu’ils ont lancé un appel à la désobéissance civile, en réaction à la publication des résultats qui donnent Sassou N’Guesso gagnant avec plus de 60% des suffrages exprimés, rapporte APA.

Publicité

Jean Marie Michel Mokoko explique que la désobéissance civile qu’il prône ne signifie pas user de violence en sortant dans la rue, arguant qu’il veut éviter un bain de sang, il a demandé aux Congolais de réclamer la ‘’victoire qui leur a été volée » en restant chez eux, sans aller au travail.

Pour sa part, Guy Brice Parfait Kolelas a affirmé que, selon les résultats en sa possession ; il est impossible que Sassou gagne cette élection au premier tour. Par ailleurs, le communiqué ne fait pas mention de tels résultats.

Par contre, ceux publiés par le ministère congolais de l’Intérieur donnent Sassou Michel vainqueur avec plus de 60 pour cent des voix. Il est suivi de Guy Brice Parfait Kolelas deuxième avec plus de 15 pour cent des suffrages et Jean Marie Michel Mokoko troisième avec plus de 13 pour cent des suffrages.

En dehors des ces personnalités, il y avait 6 autres candidatures à la présidentielle congolaise du 20 mars dernier. Depuis l’annonce de ces résultats, les Brazzavillois qui vivaient dans la peur de l’incertitude, ont commencé à vaquer normalement à leurs occupations.

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page