AsieMonde
A la Une

Coronavirus: le gouvernement chinois interdit la consommation et la vente des animaux sauvages

Le gouvernement chinois a adopté lundi une proposition visant à interdire la consommation et le commerce de tous les animaux sauvages, une mesure visant à «protéger la santé publique et la sécurité écologique» après que des experts de la santé ont lié l’épidémie de coronavirus à la consommation d’animaux sauvages.

Publicité

L’agence de presse officielle Xinhua a déclaré que la proposition avait été soumise au Comité permanent du Congrès national du peuple (NPC) et qu’elle vise à interdire complètement la consommation d’animaux sauvages et à réprimer le commerce illégal d’espèces sauvages.

Selon le journal contrôlé par l’État, le People’s Daily, la Chine n’a pas révisé sa loi sur la protection des animaux sauvages, mais l’adoption de la proposition de son comité législatif lundi a été “essentielle” et “urgente” pour aider le pays à gagner sa guerre contre l’épidémie qui a coûté la vie à au moins 2 628 personnes dans le monde. À l’échelle mondiale, le coronavirus a infecté plus de 79 700 personnes et s’est propagé dans au moins deux douzaines de pays.
 
Les experts de la santé pensent que la maladie peut provenir de chauves-souris ou de serpents, qui sont des porteurs connus de coronavirus.
 
Le gouvernement chinois a émis une interdiction du commerce et de l’alimentation des animaux sauvages en 2002 après que le virus du SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) a tué des centaines de personnes en Chine.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer