À la UneCoronavirus

Coronavirus: l’OMS approuve l’utilisation du vaccin Pfizer

Les experts en réglementation réunis par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) du monde entier et les équipes de l’agence des Nations unies ont examiné les données sur le vaccin Pfizer/BioNTech et ont constaté jeudi qu’il répondait aux critères incontournables de l’OMS en matière de sécurité et d’efficacité – ses avantages compensant tout risque potentiel.

« C’est une étape très positive vers la garantie d’un accès mondial aux vaccins COVID-19 », a déclaré le Dr Mariângela Simão, sous-directeur général de l’OMS pour l’accès aux médicaments et aux produits de santé. 

« Mais je tiens à souligner la nécessité d’un effort mondial encore plus important pour parvenir à une offre de vaccins suffisante pour répondre aux besoins des populations prioritaires partout dans le monde. »

Cette décision permet aux pays d’accélérer leur propre processus d’approbation réglementaire pour l’importation et l’administration du vaccin.

Elle permet également à l’UNICEF et à l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) d’acheter le vaccin pour le distribuer aux pays qui en ont besoin.

Dans le même sillage, l’OMS encourage un plus grand nombre de développeurs à se présenter pour un examen et une évaluation afin de satisfaire l’approvisionnement critique de tous les pays du monde pour endiguer la pandémie.

« L’OMS et nos partenaires travaillent jour et nuit pour évaluer d’autres vaccins qui ont atteint les normes de sécurité et d’efficacité », a déclaré le Dr Simão.

S’inspirant des recommandations du Groupe consultatif stratégique d’experts sur la vaccination (SAGE) de l’OMS sur la priorisation de la population pour les vaccins COVID-19, qui ont été publiées en septembre, le groupe se réunira le 5 janvier pour formuler des politiques et des recommandations spécifiques au vaccin. 

En attendant, l’OMS travaille avec des partenaires régionaux pour conseiller les autorités sanitaires nationales sur la vaccination à deux doses et ses avantages escomptés.

L’Organisation mondiale de la santé, avec l’Alliance GAVI pour les vaccins et la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI), est à la tête d’un effort mondial appelé COVAX pour assurer une distribution équitable des vaccins à tous les pays et pas seulement aux nations riches.

Crédit photo : timesofindia

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Back to top button