Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire: 10 millions de cartes SIM pas encore ré-identifiées sur le territoire

La troisième phase du processus d’identification des abonnés de téléphonie mobile en Côte d’Ivoire vient d’être prorogée jusqu’au 11 mai 2018.

Selon un communiqué émanant de l’Autorité de Régulation des télécommunications (ARTCI), plus de 10 millions de cartes SIM ne sont pas encore ré-identifiées.
.

L’ARTCI explique que tout abonné qui n’aura pas procédé à sa ré-identification avant le 11 mai 2018, verra son numéro mis en réception simple.

Publicité

Ceux qui seront dans ce cas, pourront néanmoins se mettre en règle entre le 11 mai et le 11 juillet. Passé ce délai, les numéros non ré-identifiés seront simplement suspendus.

Cette deuxième phase qui a pour objectif d’accréditer les informations reçues par l’Etat lors de la première phase lancée l’an dernier, devait selon le calendrier du gouvernement, prendre fin le 31 mars 2018.

Bruno Koné, ministre de la communication en charge de ce projet, et porte-parole du gouvernement faisait le point de l’opération le mois dernier.

« Ce sont 60% des abonnés de téléphonie mobile qui se sont fait identifiés ».

Il a prévenu la population sur les risques auxquels elle s’expose en ne se conformant pas aux normes de l’identification.

Pour rappel, seuls les documents biométriques sont requis pour l’identification des abonnés.

Emeraude ASSAH

 

Emeraude Assah

Je suis Emeraude ASSAH, journaliste professionnelle en exercice sur le territoire ivoirien. Merci de suivre mes actualités en politique, société etc... J'adore cuisiner et voyager! emeraudeassah@Afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page