À la UneCôte d'IvoirePolitique

Côte d’Ivoire/ Accueil populaire à Gbagbo: Joel N’guessan s’oppose à Adama Bictogo

L’ex-porte-parole du RHDP, le ministre Joel N’guessan estime que le caractère que devrait prendre le retour de Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire ne devrait pas constituer un sujet de discussions. Il prend ainsi à contre-pied la position d’Adama Bictogo, le directeur exécutif de son parti.

Publicité

Au RHDP, tout le monde n’est pas aligné sur la position de M. Bictogo qui ne veut pas d’un accueil populaire pour le retour de Laurent Gbagbo, l’ex-président ivoirien, acquitté définitivement par la Cour Pénale Internationale le 31 mars 2021.

Le premier son discordant vient de l’ex-ministre Joel N’guessan. Sur une chaine de télévision française, Joel N’guessan s’est dissocié de la position de Bictogo sur la question. Pour lui, en effet, le président Laurent Gbagbo peut revenir en Côte d’Ivoire sous la forme qui convient à ses partisans et lui.

« Monsieur Gbagbo peut arriver en Côte d’Ivoire, que ses partisans l’accueillent en liesse ou en catimini, ça ne lui appartient qu’à lui seul. S’il pense qu’il peut arriver et être accueilli en liesse ou arriver en catimini et que ça peut apporter quelque chose à la réconciliation, c’est lui qui voit », a expliqué Joel N’guessan.

« Cela ne nous dérange pas », a-t-il ajouté en rappelant qu’il y a « quand même eu 3000 morts », appelant tous les camps politiques ivoiriens à la repentance. En effet, dira Joel N’guessan, le moment est propice pour aller à la paix. Aussi, a-t-il demandé au chef de l’Etat de prendre « une grâce pour mettre fin à cette situation honteuse ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page