Côte d'IvoireCulture & LoisirsPeopleSociété

Côte d’Ivoire/ Affaire apologie de viol : Yves de Mbella déféré, Makosso sort du silence

L’affaire a fait tache d’huile sur la toile. Une séquence vidéo de démonstration de viol sur la chaîne de télévision NCI est devenue virale. L’animateur de l’émission, Yves de M’bella subit, depuis, les retombées d’une « erreur » dite impardonnable. Devant la colère des populations, le Général Makosso plaide en faveur de Yves de M’bella qui est désormais traduit en justice.

L’animateur d’origine congolaise Yves de M’bella broie carrément du noir depuis deux jours. Pour cause, la diffusion d’une émission faisant l’apologie du vio, selon beaucoup de personnes. En plus de subir la suspension de la HACA, celle des responsables de la chaînes de télé, Yves de M’belle fait face à la colère noire de la population ivoirienne voir de tout autres femmes dans le monde ayant eu écho des faits.

Publicité

LIRE AUSSI: https://www.afrikmag.com/une-femme-poignardee-a-mort-dans-la-rue-pour-avoir-refuse-depouser-son-cousin/

Le Général Makosso vient au secours de l’animateur. Dans une publication sur son profil Facebook. Il invite l’ensemble de la population écœurée à un peu de tolérance.

« L’erreur est humaine: « que celui qui n’a jamais péché lance la première pierre » Chaque jour nous commettons des erreurs. Tu as eu tort d’aborder un sujet aussi blessant pour des milliers. En tant que ton frère et ami je demande pardon à toutes les femmes« , a écrit le Général Makosso.

Yves de M’Bella est suspendu pour 30 jours sur toutes les antennes de télévision et radio en Côte d’Ivoire. De plus, l’animateur vient d’être déféré devant le parquet. Il risque avec l’ex-violeur en question d’être écroué à la Maca.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page