Côte d'IvoireSociété

Côte d’Ivoire / Affaire une fille tuée à Abobo par un prétendant : voici les raisons évoquées

Le week-end dernier une fille surnommée “Coucounette” a été tuée dans une buvette dans la commune peuplée d’Abobo (Nord d’Abidjan). Le meurtrier a été mis aux arrêts par les forces de l’ordre. Les circonstances et les raisons évoquées divergent.

Selon les informations reçues, la victime du nom de Beugré Marie, connue sous le pseudonyme de “Coucounette” s’est rendue dans la commune d’Adjamé, quartier “Cité Faimon” pour rendre visite à l’une de ses amies.

Publicité

Dans la soirée, les deux amies décident d’un commun accord de se rendre à Abobo pour picoler, dans une buvette dénommée Bunker. C’est là-bas que le malheur va surgir.

Plusieurs sources indiquent que cette dernière aurait refusé de donner son numéro à l’agresseur, d’autres affirment par contre que l’agresseur était son petit ami. Assise alors au maquis (buvette), elle s’est déplacée pour aller se soulager dans les toilettes. C’est à sa sortie des toilettes que tout est parti.

Des témoins ayant requis l’anonymat indiquent que Coucounette échangeait avec quelqu’un, juste près de la porte des toilettes et l’agresseur qui se trouve être un prétendant lui a administré de violents coups à la poitrine. Elle aurait selon certains badauds, refusé de donner son numéro de téléphone à ce dernier.

Tombée évanouie, elle a été transportée d’urgence à l’hôpital le plus proche, mais hélas, les médecins ont précisé que celle-ci est passée de vie à trépas avant même que l’ambulance n’arrive dans le centre sanitaire.

Les autorités sécuritaires, après des investigations sérieuses ont pu mettre la main sur l’auteur de cette barbarie. Ce dernier serait actuellement derrière les barreaux en attendant de répondre de ses actes.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page