À la UneCôte d'IvoireMédias
A la Une

Côte d’Ivoire/ Affaire Yves de Mbella: l’animateur condamné: voici le verdict

Le Procureur de la République, Adou Richard, avait demandé une sanction assortie d’un sursis pour l’animateur Yves de Mbella, qui s’est livré à un simulacre de reconstitution d’un scène de viol, lors d’une émission qu’il animait il y a 48h. Les conséquences d’une séquence de l’émission ont surpris l’animateur et la chaine de télévision NCI.

Publicité

1 an de prison avec sursis et 2 millions d’amende et 2 ans d’interdiction de paraitre en Côte d’Ivoire, à l’exception de la ville d’Abidjan. C’est la sentence du juge qui a entendu l’animateur Yves de Mbella et l’homme qu’il a invité pour faire une sensibilisation sur le viol, selon lui.

Yves de Mbella a été déféré ce jour devant le parquet pour des accusations d’apologie du viol. Lors d’une émission qu’il anime, il avait invité un personnage se disant ancien violeur. Avec ce personnage, il a essayé de reproduire une scène de viol. Ainsi, alors que le présumé ancien violeur se trémoussait sur un mannequin déposé à terre pour les besoins de la cause, Yves de Mbella lui posait des questions.

Ses questions ont été jugées offensantes pour la gent féminine. Mieux, elles ont soulevé un tollé qui a pris une tournure incroyable. Avec Yves de Mbella, le présumé violeur repenti a été conduit devant le parquet. Ce dernier dans une vidéo niait être un ancien violeur. Quand le tonnerre a grondé…

Le Procureur Adou Richard avait requis au moins deux ans de prison avec sursis pour l’animateur Yves de Mbella. Le Procureur de la République a pris cette réquisition le mercredi 1 septembre, lors du jugement express de l’animateur, englué dans un bad buzz.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page