À la UneCôte d'IvoirePolitique
A la Une

Côte d’Ivoire-Alain Lobognon en prison/ Voici ceux que sa femme accuse

L’épouse du ministre Alain Lobognon, compagnon de Guillaume Soro emprisonné depuis le 23 décembre 2019, est très amère. Elle estime que plusieurs personnes en Côte d’Ivoire cautionnent par leur silence la détention prolongée de son époux et des autres prisonniers politiques.

Publicité

Selon Amira Lobognon, les prisonniers politiques de la Côte d’Ivoire, son époux Alain Lobognon notamment ne bénéficient pas d’un soutien massif et concret de la classe politique ivoirienne. En effet, pour l’épouse de l’ancien ministre des sports, Alain Lobognon et ses camarades d’infortune « ont été arrêtés et sont emprisonnés comme des otages parce que la solidarité n’a pas existé au sein de la classe politique ivoirienne au moment où il le fallait ».

Pourtant, a déploré Amira Lobognon ,« Si c’était d’autres personnes qui avaient été arrêtées, Alain Lobognon et Sékongo Félicien n’auraient jamais cessé de dénoncer des violations de droits de l’homme et des libertés en Côte d’Ivoire ». Madame Lobognon est formelle sur ce point: « La solidarité a vraiment fait défaut au sein de la classe politique et de la société civile ».

Côte d'Ivoire-Alain Lobognon en prison/ Voici ceux que sa femme accuse

En effet, à en croire Amira Lobognon, « en dehors d’Amnesty international qui dénonce des violations de libertés et appelle à la libération de tous les prisonniers d’opinion, les organisations nationales des droits de l’homme sont occupées à attendre des invitations pour se partager quelques subventions« .

Des récriminations qui n’ont pas aussi épargné les journalistes ivoiriens qui selon elle « ont oublié le rôle joué par le prisonnier politique Alain Lobognon pour défendre leur corporation, quand des journalistes ont été arrêtés dans le cadre de leur métier. C’est une femme affligée qui a demandé que « cesse la violence judiciaire en Côte d’Ivoire ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page