À la UneCôte d'IvoirePolitiqueUncategorized

Côte d’Ivoire : après avoir frôlé la mort à Yamoussoukro, un conseiller de George Weah donne les raisons de sa mésaventure

Ousmane Bamba, Conseiller spécial du président du Libéria, Georges Weah a frôlé la mort le week-end passé alors qu’il se trouvait à Yamoussoukro. Dans un tweet publié sur son compte, l’homme donne les raisons de cette mésaventure.

Se trouvant dans la ville de Yamoussoukro le week-end passé, pour des raisons qu’on ignore, Ousmane Bamba, conseiller du Président George Weah a vu son cortège incendié par des manifestants contre le troisième mandat du Chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

Publicité

Selon les rumeurs qui circulent sur la toile, les manifestants s’en sont pris à son cortège car celui-ci convoyait disent-ils des mercenaires contre les populations de Yamoussoukro.

Dans un tweet posté sur sa page, l’homme a formellement démenti ces allégations en indiquant que cette situation relève d’une campagne de désinformation organisée par des inconnus en raison de son statut social.

« Bien évidemment, l’Etat du Libéria s’est saisi de cette accusation et a fait immédiatement un démenti comptant poursuivre toute personne susceptible d’envenimer cette situation entre deux pays frères. Ces fausses informations sont véhiculées par une opposition qui ne cessera d’échouer dans sa tentative de déstabilisation de la Côte d’Ivoire. A mon tour également, je ne souhaite pas rentrer dans ce jeu provoqué par des avatars et des petites personnes mal intentionnées », dit-il.

C’est précisément au niveau du corridor proche du quartier Morofé que le cortège du conseiller de Georges Weah, constitué de 7 véhicules a été pris à parti et incendié par des manifestants surexcités.

Publicité 2

Selon lui, les membres de sa délégation et lui-même ont eu la vie sauve grâce à l’intervention des forces de l’ordre. Notons que les manifestations contre la candidature d’Alassane Ouattara se sont amplifiées après l’appel à la désobéissance civile lancé par l’opposition, qui dénonce un coup d’Etat constitutionnel.

Beugré

Salut chers lecteurs, je me prénomme Médéric , Rédacteur en Chef Adjoint chez AfrikMag.com Je suis passionné de journalisme, de la littérature et tout ce qui touche à la communication. Vous retrouverez nos articles sur le site www.afrikmag.com, l'un des meilleurs médias africains. mederic.beugre@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page