Côte d'IvoireSécurité
A la Une

Côte d’Ivoire: nouveau rebondissement dans le dossier de l’attaque de Kafolo

Dans un communiqué rendu public, jeudi le chef d’état-major général des Armées, Général Lassina Doumbia a indiqué que 27 individus liés à l’attaque de Kafolo ont été arrêtés et du matériel de communication a été saisi.

Le 11 juin dernier, un poste de gendarmerie a été attaqué par des individus lourdement armés entre la frontière de la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso. Lors de cette attaque, 12 gendarmes y ont laissé la vie. Cette attaque avait été attribuée aux djihadistes.

Publicité

Suite à une opération de ratissage lancée dans le parc national de la Comoé et à Kafolo les forces de sécurité et de défenses affirment avoir mis aux arrêts 27 individus impliqués dans l’attaque de Kafolo. « 27 individus interpellés, du matériel logistique détruit, du matériel de communication saisi », a indiqué le Général Lassina Doumbia dans un communiqué.

Dans son communiqué, le chef de l’armée ivoirienne a invité les populations à une étroite collaboration avec les militaires sur le terrain afin de faciliter les enquêtes.

Selon les informations relayées par les services de renseignements, les assaillants seraient venus du pays voisins, le Burkina Faso.

Les forces de sécurités ont affirmé que l’assaillant tué lors l’attaque par les éléments de la gendarmerie était bien connu des services de renseignement burkinabé.

Notons qu’à ce jour aucun groupe Djihadiste n’a encore revendiqué l’attaque de Kafolo qui a causé la vie à des militaires ivoiriens.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page