Côte d’Ivoire: attaques contre les gendarmeries et postes de police, les auteurs identifiés

2

Sidiki Diakité, le ministre ivoirien de l’intérieur et de la sécurité semble avoir désormais toutes les informations sur les attaques à répétition dans les gendarmeries et les postes de police en Côte d’Ivoire. C’est ce jeudi 06 Septembre 2017 sur le perron de la présidence ivoirienne que le ministre a lancé les accusations. Sidiki Diakité a même révélé les noms de deux proches de l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo au cours d’une réunion extraordinaire du Conseil National de Sécurité (CNS). Le ministre accuse ces pro-Gbagbo de financer et armer des anciens militaires depuis le Ghana où ils ont trouvé refuge.

Dans un discours , Sidiki Diakité accuse Damana Pickass, ancien leader des jeunes du Front Populaire Ivoirien (FPI) et Stéphane Kipré le président du Parti de l’Union des nouvelles générations (UNG) et gendre de Laurent Gbagbo. Selon le ministre, les deux hommes sont parmi les commanditaires des attaques des gendarmeries et des postes de police. Pour le ministre, ces attaques s’inscrivent dans un projet de déstabilisation du gouvernement en place.

Publicité

« Les informations recueillies au cours des enquêtes et des auditions montrent clairement que ces attaques s’inscrivent dans un projet de déstabilisation impliquant notamment des responsables politiques, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays, plus particulièrement au Ghana », a déclaré Sidiki Diakité. « Ces personnes instrumentalisent et arment certains démobilisés et militaires déloyaux », a-t-il par ailleurs accusé.

Déjà 35 personnes arrêtées dans cette affaire

Sidiki Diakité a indiqué par ailleurs que 35 personnes  avaient été arrêtées dans le cadre de cette affaire: il s’agit principalement des ex-Forces de défense et de sécurité (FDS), miliciens ou ex-combattants et d’autres personnes ont été identifiées. Des mandats d’arrêt contre ceux que le gouvernement désigne comme les commanditaires de ces attaques pourront être éventuellement lancés.

Pour ce qui est des évasions ces derniers temps dans les prisons ivoiriennes, Sidiki Diakité a assuré que des mesures étaient prises pour renforcer la sécurité autour des bâtiments carcéraux.

Publicité


Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

2 commentaires

  1. Avatar

    Je pense que la Côte D’ivoire doit dépasser tous interminable projet de déstabilisation,ils veulent nous faire revenir en arrière,nous mourons dans la mer voulant aller en Europe,ceux qui sont ici meurs encore pour des fins politique,S.V.P gardé vos millions nous ne voulons que la paix.

  2. Avatar

    Lol donc trouvé aussi pour les sois disant enfants en conflits avec la loi (microbes) qui d ou il viennent et arrêter le bain de sang qu’il verse chaque jour du peuple , continuer encore a créé des division se sa votre métier

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
#####: US
X