Côte d'Ivoire

Côte d’ivoire: croyant devenir coiffeuses et chanteuses, elles sont transformées en prostituées

Ce qui est arrivé à deux jeunes Nigérianes reste inédit. A en croire nos confrères de koaci, deux demoiselles dont les conditions de vie étaient très difficiles dans leur pays d’origine, ont décidé de se rendre en Côte d’ivoire pour exercer un double métier de coiffeuse et chanteuse, mais elles se sont rendues compte que leur tutrice les avait plutôt transformé en prostituées.

Elles étaient victimes de la traite humaine. C’est grâce à l’intervention des responsables du ministère de la promotion de la femme, de la famille et de la protection de l’enfant en Côte d’ivoire qu’elles ont été sauvées des griffes de cette prétendue tutrice.

Publicité

A leur arrivée en côte d’ivoire, grande fut leur surprise de constater que dans la région du Gôh où elles se sont installées, elles feront pas le métier de coiffeuse et de chanteuse mais elles seront plutôt destinées à exercer le métier de prostitués. Prises dans ce piège elles l’exerceront contre leur gré. Mais c’est suite à une plainte formulée par une dame à leur faveur, que l’affaire arrivera jusqu’au ministère de la promotion de la femme et de la famille.

Pour le ministère qui a fait de la lutte contre la traite de personne son cheval de bataille, il était nécessaire d’intervenir pour mettre fin aux activités des jeunes filles, avant de les remettre lundi dernier au consul du Nigeria située au Plateau.

Il faut dire que la traite des personnes apparaît comme une forme d’esclavage des temps modernes. Elle n’épargne aucun État. Face à de tels actes, le gouvernement ivoirien a mis en place un cadre juridique et institutionnel afin de mettre hors d’état de nuire les acteurs de ce fléau qui a des impacts négatifs sur l’équilibre économique des États où sont exercés ces pratiques.

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer