Côte d'IvoireJustice
A la Une

Côte d’Ivoire: (encore) 2 journalistes interpellés et condamnés

Il ne fait vraiment pas bon vivre pour les journalistes en Côte d’Ivoire. Deux d’entre eux ont été interpellés et condamnés mardi dernier, par le tribunal de première instance d’Abidjan.

Vamara Coulibaly et paul Koffi sont les deux journalistes qui ont dû respectivement affronter la brigarde de recherche et les juges. Respectivement directeurs de publications des quotidiens l’Inter, et le Nouveau réveil, les deux hommes ont été d’abord convoqués à la brigade de recherche de la gendarmerie au plateau, avant d’être conduit devant le parquet pendant la journée. Il leur est reproché des faits de divulgation de fausses nouvelles”, relative à la lettre des avocats du député Alain lobognon sur l’état de santé de leur client.

Publicité

Les juges les ont finalement condamnés à payer chacun, 2,5 millions de FCFA.

Vamara Coulibaly et Paul Koffi viennent aloonger une liste de journalistes qui avaient avant eux subi le même sort.

Yacouba Gbané, Bathélémy Téhin (Le Temps, proche de l’opposition), Monique Kacou (Radio ATM), Cissé Sindou et Marc Dossa (Nouvelles Générations, proche de Soro), avaient ouvert le bal depuis le début de cette année.

Tags

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer