À la UneCôte d'IvoireSécurité

Côte d’Ivoire/ Fausse alerte à la bombe au Plateau: les tours C et E évacués

Que s’est-il réellement passé cet après-midi dans le quartier chic des affaires à Abidjan ? En fin de journée un grand mouvement de panique a été observé dans les tours administratives, avec l’arrivée de soldats cagoulés et nerveux.

Publicité

Un vent de panique a soufflé sur le Plateau le mardi 9 mars 2021. Pour cause, une allégation faisant état de plusieurs bombes entreposées dans des endroits de la cité administrative. Très vite, c’est la débandade générale. Les travailleurs qui se passent le mot prennent leurs jambes à leurs cous dans un sauve-qui-peut apocalyptique.

Les tours E et C se vident à la vitesse de la lumière quand l’information parvient aussi à la Tour A. Là-bas aussi, c’est le branle-bas de combat pour sauver sa tête. C’est dans ce cafouillage que les unités spécialisées de l’armée en matière de déminage se projettent sur les lieux.

Après avoir aidé aussi à évacuer les immeubles, leur inspection montrera qu’il s’agissait d’une fausse alerte. Un déséquilibré en manque de sensation forte, aurait selon des sources, causé toute cette frayeur. Il a simplement appelé sur le serveur de l’une des tours pour demander de l’argent afin de désamorcer, lui-même, des bombes qu’il auraient entreposées. La Police n’avait pas encore commenté l’incident, lorsque nous mettions sous presse. Non loin de la zone, un braquage sanglant a eu lieu, avec 3 victimes chinoises et africaine.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page