À la UneCôte d'IvoireSociété

Côte d’Ivoire-FDFP/ Joël N’guessan tente un dernier « kata » contre le SG Ange Leonid Barry-Battesti

Le brigandage que tente d’opérer M. Joël N’guessan à la tête du FDFP prend des allures de mélodrames. Freiné dans son élan aboulique, le Président du Comité de Gestion du Fonds de Développement de la Formation Professionnelle.

Publicité

Joël N’guessan en a vraiment gros sur le cœur. Pour prendre la tête du FDFP, il est prêt à tout et à tous les scénarios. Alors qu’il a été mis en déroute dans sa énième tentative de prendre la tête du Secrétariat Général du FDFP, il vient de récidiver hier. Joël N’guessan s’est mué aux collèges des employeurs et des administrateurs du FDFP pour tenter un ultime passage en force.

Le 3 septembre 2021, il a mandaté une administratrice du FDFP à l’effet de se déporter au siège de la structure pour procéder à une passation de charges. Entre son conseiller Hassane Coulibaly et l’actuel Secrétaire Général Ange Leonid Barry-Battesti. En toute illégalité. Et en violation de la dernière lettre des administrateurs qui lui ont intimé l’ordre de respecter les procédures du FDFP en vigueur.

Dans un scénario incroyable, l’administratrice en question dit avoir constaté l’absence de M. Barry-Battesti à cette passation incongrue et avoir procédé à son remplacement. Comme si elle se sentait poursuivie, M. G épouse D. Suzanne a fait un cirque rapide et s’est éclipsée, sans gloire. En ce moment, le SG Ange Leonid Barry-Battesti observe toute cette agitation, mais demeure dans une sérénité qui ébranle tous les comploteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page