À la UneCôte d'IvoirePolitique

Côte d’Ivoire/ Franklin Nyamsi à propos de KKB : Bédié, Gbagbo et Soro « doivent s’en méfier comme de la peste, du choléra et du Sida »

Franklin Nyamsi est sur la même longueur d’onde que les Ivoiriens qui voient dans la nomination de Kouadio Konan Bertin une manœuvre dilatoire du régime Ouattara contre l’opposition. Il appelle d’ailleurs celle-ci à s’éloigner de celui qu’il considère comme un complice de « l’assassinat des Ivoiriens » par Ouattara.

Publicité

Selon le Conseiller Spécial de Guillaume Soro, en nommant Kouadio Konan Bertin, « Ouattara veut jouer sur la division des Ivoiriens« . Quelques uns des derniers gestes qu’il a posés l’attestent. Par exemple, il nomme Kouadio Konan Bertin en se disant que Konan Kouadio Bertin ayant des amitiés dans les familles politiques de l’opposition pourra aller diviser, sous prétexte de réconciliation« , croit savoir M. Nyamsi.

Aussi, Franklin Nyamsi estime qu' »Il faut faire attention ». A l’en croire, « Tous ceux qui, que ce soit au FPI ou autour du FPI, au PDCI ou autour du PDCI, autour du GPS, ont quelque amitié avec KKB, doivent s’en méfier comme de la peste, du choléra et du Sida ».

Pour Franklin Nyamsi, en effet, KKB « c’est ce monsieur qui a fait assassiner les Ivoiriens, c’est lui qui a fait tuer les gens à Toumodi, c’est lui qui a fait tuer les gens à Daoukro, c’est lui qui a fait tuer les gens à Dabou. C’est KKB. Et il n’a pas demandé pardon pour cela, il assume. D’ailleurs, il dit qu’il n’a rien fait ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page