Côte d'IvoireDiversJusticeSociété

Côte d’Ivoire-Guiglo: un présumé « homme de Dieu » escroc condamné à 6 mois de prison

Un présumé prophète, connu sous le non de Zonh Philippe a été condamné mardi 21 septembre 2021, par la section du tribunal de Guiglo, à six mois de prison avec sursis pour des faits d’escroquerie.

Le présumé prophète, qui avait préparé son arnaque, a proposé au plaignant l’achat d’une plantation de cacao en production de 10 ha appartenant à sa famille dans la sous-préfecture de Péhé. Très vite, une visite a été organisée pour permettre à l’acquéreur de se rendre compte de l’existence réelle de la plantation proposée à la vente.

Publicité

De retour de cette visite, le plaignant, qui avait confiance en l’homme de Dieu, lui fait un premier versement de 3.750.000 FCFA, représentant une partie de la valeur marchande de la plantation de cacao. Après la transaction, le plaignant a eu l’interdiction d’accéder, à maintes reprises, à la plantation par des individus se réclamant aussi propriétaires de la même plantation proposée à la vente par le présumé prophète.

Dans son réquisitoire, le procureur a expliqué que cette pratique est de plus en plus courante dans la région du Cavally. Là-bas, des personnes de mauvaise foi utilisent les réseaux sociaux pour escroquer d’honnêtes citoyens à qui elles proposent des plantations dont elles ne sont en réalité propriétaires. Et une fois qu’elles perçoivent l’argent de leurs potentiels clients, elles disparaissent à jamais dans la nature.

Le tribunal a condamné le prévenu à payer à titre de dommages et intérêts les 3.750.000 FCFA à l’opérateur économique qui s’est constitué partie civile.

Lire aussi : Procès de R Kelly: le chanteur refuse de témoigner pour sa propre défense

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page