Côte d'IvoireSociétéUncategorized

Côte d’Ivoire: la viande de bœuf est devenue une denrée rare dans la localité de Kani

Inquiétudes et découragements se lisent désormais sur le visage des acteurs et des consommateurs de la filière bétail de la sous-préfecture du Worodougou. La cause la rareté de la viande de bœuf sur leurs différents marchés.

Publicité

Les bœufs auraient selon Méité Amadou président des éleveurs de la localité, été éloignés de ladite ville, de sorte à ne pas créer de conflits entre agriculteurs et éleveurs. Car leurs bêtes sont abattues par les agriculteurs , parce qu’ils détruisent les champs de ceux-ci.

L’envoie des bœufs vers certaines villes comme Daloa, San Pedro et Soubré, où les prix ont considérablement augmentés, a aussi été mentionné par Mr Méité. Conséquences de ce convoyage, la flambée du prix du bœuf d’achat dans la ville de production qui est Kani .

Pour un bœuf, autrefois Acheté auparavant à 150 000 francs CFA, il faut désormais débourser la somme de 170 000 francs CFA à 200 000 francs CFA pour l’achat d’un bœuf. le kilogramme de viande de bœuf passe pour cela de 1 500 francs  à 1 700 francs CFA.

Une situation qui contrarie sérieusement les bouchers de la ville, car au lieu de faire du bénéfice, ceux-ci vont de perte en perte. Espérons donc que des solutions soient trouvées pour remédier à cette pénurie, afin que les habitants de Kani puissent retrouver le sourire le jour de la fête de Ramadan.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page