À la UneCôte d'IvoireEducationSociété

Côte d’Ivoire-Formation professionnelle/ Le Burkina Faso vient s’imprégner de l’expertise du FDFP

L’expertise du Fonds de Développement de la Formation professionnelle (FDFP)est reconnue dans la sous-région ouest-africaine. Le FDFP est un label que de nombreux pays africains essaient de copier et reproduire localement. C’est dans ce cadre qu’une importante délégation du Burkina Faso, conduite par le ministre Tiemtoré Salifo en Côte d’Ivoire, a rencontré les dirigeants du FDFP ce lundi 26 juillet 2021.

La délégation burkinabè, arrivée à Abidjan, avait dans son agenda un point capital à l’ordre du jour. En rencontrant le Secrétaire Général M. Ange Leonid BARRY-BATTESTI et le Président du Comité de Gestion, le ministre Joel N’guessan, Salifo Tiemtoré, Ministre burkinabè de la Jeunesse, de la Promotion de l’Entrepreneuriat et de l’Emploi, est venu toucher du doigt les acquis qui permettent au FDFP d’exporter son expertise, en matière de formation professionnelle.

Aux dires du ministre burkinabè, cette visite de travail au FDFP, qui intervient en marge de la tenue du Traité d’Amitié et de Coopération entre le Burkina et la Côte d’Ivoire, visait à saisir les contours de l’expérience du Fonds de Développement de la Formation Professionnelle (FDFP), devenu une identité remarquable dans la sous-région de par son expérience dans le temps, mais surtout du vent de dynamisme insufflé par le Secrétaire Général BARRY-BATTESTI, depuis quelques années.

Côte d'Ivoire-Formation professionnelle/ Le Burkina Faso vient s'imprégner de l'expertise du FDFP
Sous la houlette du Secrétaire Général, M. Ange Leonid BARRY-BATTESTI, le FDFP exporte son expertise

Le ministre burkinabè et sa délégation ont pu donc découvrir dans leurs points saillants les actions et acquis du FDFP devant ses deux principaux responsables. A ce sujet, les discussions entre M. Ange Leonid BARRY-BATTESTI et ses hôtes se sont articulés autour du partage d’expérience dont les deux pays pourraient peuvent bénéficier. Mais surtout tirer les conséquences d’une question capitale aujourd’hui au monde du travail: la problématique du financement de la formation professionnelle et de l’insertion socioprofessionnelle des jeunes formés.


Côte d'Ivoire-Formation professionnelle/ Le Burkina Faso vient s'imprégner de l'expertise du FDFP
Des présents ont été échangés entre les deux délégations

Cette visite de travail du ministre burkinabè Salifo Tiemtoré au siège du Fonds de Développement de la Formation Professionnelle ( FDFP), est un énième témoignage du sérieux que dégage cette structure ivoirienne depuis sa prise en mains par le SG BARRY-BATTESTI. A San-Pedro, les 15 et 16 juillet dernier, les participants aux journées portes ouvertes du FDFP, avaient, en chœur, loué le leadership de M. BARRY-BATTESTI, élu aussi SG du RAFPRO au Bénin, récemment.

Côte d'Ivoire-Formation professionnelle/ Le Burkina Faso vient s'imprégner de l'expertise du FDFP
La rencontre a eu lieu dans une atmosphère conviviale

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page