Côte d'IvoireJustice

Côte d’Ivoire: Le gouvernement réagit à l’acquittement de Gbagbo et Blé Goudé !

La chambre de première instance de la Cour pénale internationale a prononcé l’acquittement pour Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, les deux ivoiriens détenus à la prison de la Haye. Le gouvernement ivoirien a réagi à ce verdict de la CPI.

Le 15 janvier passé, les juges ont prononcé en première instance, l’acquittement pour Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. L’ancien chef de l’Etat ivoirien et le leader des jeunes patriotes ont été innocentés face notamment aux arguments de crime contre l’humanité brandis contre eux. Dans la foulée de cette décision rendue le 15 janvier, l’exécutif ivoirien a réagi, et souhaité que cet acquittement aille dans le sens de la décrispation.

Publicité

« Le Chef de l’Etat et le Gouvernement ont une pensée pour les victimes et les assurent de leur soutien. Des mesures additionnelles seront prises au plan matériel et financier, en faveur des victimes de la crise post-électorale, en vue de les soutenir davantage », a indiqué le porte parole du gouvernement.

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Le mardi 15 janvier 2019, la Cour Pénale Internationale (CPI) a rendu une décision portant acquittement et libération immédiate de l’ancien Président Laurent Gbagbo et de Monsieur Charles Blé Goudé. Dans les heures qui ont suivi cette décision, des manifestations localisées de joie, d’une part et de désapprobation, d’autre part, ont été constatées dans certains quartiers d’Abidjan et quelques localités de l’intérieur du pays.

Le Gouvernement prend note de la décision rendue par la Cour Pénale Internationale. Le Gouvernement prend également note de la décision du Procureur de la CPI de faire appel de cette décision.

Dans ces circonstances, le Chef de l’Etat et le Gouvernement ont une pensée pour les victimes et les assurent de leur soutien. Des mesures additionnelles seront prises au plan matériel et financier, en faveur des victimes de la crise post-électorale, en vue de les soutenir davantage.

Le Gouvernement souhaite que cette décision aille dans le sens de la décrispation dans notre pays, telle qu’engagée par le Président de la République, S.EM. Alassane Ouattara, à travers les actes forts qu’il a initiés dans le sens de la paix et de la réconciliation.

Le Président de la République et le Gouvernement réitèrent leur volonté de consolider la paix, la cohésion nationale et le développement de notre pays. Ils appellent l’ensemble des populations au calme, au pardon et à la réconciliation. La Côte d’Ivoire a besoin de paix pour faire face aux défis de son développement économique et social afin de continuer d’améliorer les conditions de vie de tous les Ivoiriens.

Publicité 2


Fait à Abidjan, le mercredi 16 janvier 2019

Sidi Tiémoko TOURE

Ministre de la Communication et des Médias, Porte-parole

Hartman N’CHO

Tags

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer