Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire: Le patronat s’instruit sur le terrorisme

La Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) et l’entreprise Africa Assistance Consulting Management (2ACM) ont organisé le lundi dernier, au Plateau à Abidjan, un colloque pour instruire le patronat ivoirien sur l’impact du terrorisme international sur les entreprises et les mesures à prendre pour se préserver de ce phénomène dévastateur.
Invité à ce colloque, le consultant formateur d’origine israélien, officier parachutiste au sein de l’armée de ce pays, Steve Belhassen, a indiqué dans son exposé que « le terrorisme n’est pas loin, mais proche de nous ». Évoquant ainsi l’attaque de la ville de Grand – Bassam en 2016.
M. Belhassen a par la suite, précisé qu’il est impossible pour une entreprise d’opérer dans un climat d’insécurité sociale, a-t-il signifié.
C’est pourquoi, les entreprises ivoiriennes doivent adopter certaines règles de sécurité entre autre des mesures d’anticipation aux attaques terroristes, notamment la formation du personnel de sécurité (vigiles ou policiers), sur le mode opératoire des terroristes, l’attitude à tenir en cas d’attaque terroriste ainsi que l’audit de l’entreprise afin de prévenir le cyberattaque .
Par ailleurs, Steve Belhassen a révélé que l’utilisation des caméras de surveillance comme moyen de lutte contre le terrorisme présente des limites, donc inefficaces.
Soulignons que la cible privilégiée des terroristes demeure les édifices et les grandes surfaces, notamment les hôtels, les supermarchés, les boîtes de nuit.
Il faut noter qu’au moins 90% des actes terroristes prémédités sont déjoués par les services de sécurité des Etats.
Par ailleurs, de 2017 à 2018, l’on a enregistré dans le monde plus de 380 attaques terroristes  perpétrées dans 23 pays et occasionnées plus de 4 300 morts et 6 700 blessés.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page