À la UneCôte d'IvoireSociétéUncategorized

Côte d’Ivoire: les examens de fin d’année menacés

La (Cosefci), Coalition des syndicats des secteurs formation de Côte d’Ivoire, a organisé ce mercredi 28 avril une assemblée générale extraordinaire à Yopougon. Le but de cette assemblée, mettre une fois de plus le gouvernement en garde sur leur prochaine décision.    

Publicité

La (Cosefci) passe à la vitesse supérieur. Une grève illimitée compte être mise en place dans tous les établissements scolaires, au cas où le gouvernement ne réagit pas à leur demande. Une requête de la coalition qui reste jusque-là sans réponse.

 Le porte-parole de la coalition Kouamé Bertoni, invite donc le gouvernement à prendre en compte leurs revendications, avant que les choses ne dégénèrent. Des revendications que voici :

  • La revalorisation de l’indemnité de logement,
  • la suppression des cours de mercredi au primaire,
  • le relèvement au double de toutes les primes liées aux examens scolaires,
  • la mise en place des intendances intégrées aux centres d’examens et de la rémunération de la surveillance.
  • Le paiement de 500.000F dû à chaque enseignant ex-contractuel au titre des émoluments non payés de janvier à mai 2014, et l’intégration à la fonction publique du résiduel des radiés en 2014 pour fait de grève. Sans tous ceci, la grève serait entamée dans les jours à venir avec différentes résolutions telles que : Un arrêt de trois jours de travail dont les modalités seront définies ultérieurement, la rétention des notes pour le deuxième semestre et le boycott des examens scolaire.                                                                Le porte-parole a conclu ses propos en invitant ses pairs à continuer du combat.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page