À la UneJusticePolitiqueSociétéUncategorized

Côte d’Ivoire/ Massacre de Duekoué : Amadé Ouérémi condamné à la prison à vie

Massacre de Duekoué, dans l’ouest du pays. L’ancien chef de milice, Amadé Ouérémi condamné à la prison à vie avec une amende de près de 2 milliards de FCFA à reverser à l’Etat de Côte d’Ivoire.

Débuté depuis le 24 mars 2021, le dernier acte du procès du massacre de Duékoué dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, a pris fin cet après-midi. Le verdict final a été prononcé aujourd’hui par le Tribunal criminel d’Abidjan Plateau. En effet, le tribunal, chargé de juger les faits a rendu son verdict en condamnant à perpétuité le principal mis en cause, Amadé Ouérémi.

Publicité

10 ans après le massacre dans l’ouest du pays, un accusé a comparu devant la justice ivoirienne. Il s’agit d’Amadé Ouérémi, il vient d’être condamné à la prison à vie avec une amande avoisinant la somme de 2 milliards de Fcfa.

Cette sentence du tribunal criminel tombe alors que son avocate, Isabelle Roselyne Aka-Serikpa, qui donnait le sens d’un génocide a plaidé pour l’allègement de sa peine.

Selon l’avocate, il n’avait pas agi seul, même si là encore, contrairement à certaines allégations, aucune preuve de commandement quelconque n’a été versée au dossier. « Une seule personne ne pas commettre un génocide », a déclaré Roselyne Aka-Serikpa.

Amadé Ouérémi, mercenaire, recruté par certains chefs de guerre d’alors, ainsi que plusieurs de ses compagnons regagnaient en maîtres absolus dans l’ouest du pays, tout en s’accaparant les biens des populations de l’Ouest. Notons que la crise post-électorale de 2010-2011 a causé la mort à 3000 personnes dans le pays selon les Nations Unies.

Akon

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page