À la UneCôte d'IvoireSécurité

Côte d’Ivoire / Mort du Commissaire Akoun : comment l’officier de la PJ est tombé avec honneur

Le Commissaire Akoun Charles est tombé hier sous les balles d’un gang à Cocody-Angré. Mais l’officier a donné une leçon d’honneur et de bravoure que ses éléments venus commencer les premières enquêtes vantent. Il est mort comme un vaillant officier de la PJ, selon dires d’un enquêteur.

Le Commissaire Akoun Charles n’est plus. Dans la nuit du 27 au 28 octobre des braqueurs qui étaient venus opérer dans le bar où il prenait un pot avec des amis, ont mis fin à ses jours. S’ils sont affligés, les policiers de la PJ se disent fiers de la façon dont ” leur ” patron est tombé au champ d’honneur, au moment de son transfert par ses amis au CHU d’Angré.

Publicité

En effet, les premiers éléments de l’enquête qui a débuté montrent que le Commissaire Charles Akoun a fait front contre les trois bandits, les a mis en déroute avant de rendre l’âme à la suite de ses blessures.

Tard dans la nuit, entre minuit et 1h du matin, des braqueurs entrent dans le petit bar situé non loin de l’immeuble CGK à Angré 9e tranche et intiment l’ordre à tout le monde de se coucher. ” C’est un braquage, tout le monde à terre” hurle celui qui semble être le chef de gang.

Au moment où tout le monde s’exécute, le Commissaire Akoun, à la vitesse de l’éclaire fait mine de se coucher et dégaine. Il atteint à bout portant le braqueur qui le tient en joug. Au moment où ce dernier dandine encore car pas atteint dans une partie vitale, il tire deux fois aussi sur le Commissaire qui est juste devant lui.

Le Commissaire Akoun est atteint mais, il va ramasser ses forces et tirer encore près de 5 balles dont les douilles ont été ramassés devant le bar par les agents de la PJ venus sur les lieux quelques temps après. Ses balles vont faire mouche car le chef de gang et ses deux acolytes n’ont plus eu le temps de faire leur braquage.

Surpris par la résistance du Commissaire blessé, ils ont pris leurs jambes à leurs cous. Si deux ont pu rejoindre leur véhicule qui attendait devant l’immeuble CGK. Le chef de gang touché par le Commissaire n’ira pas bien loin, il va s’écrouler devant un immeuble situé juste à 15 m du lieu de son crime.

Publicité 2

Selon nos informations, le braqueur tué est un grand bandit qui était préalablement recherché par les services de Police. Sa ville ( pas très loin d’Abidjan ) où il était fiché sera visitée dans quelques heures. Quant aux deux autres braqueurs, ils peuvent bien courir… La PJ dispose déjà d’éléments qui faciliteront leur arrestation dans les jours à venir.

Lorsque nous quittions les lieux, le Commissaire Ambeke du 35e et des officiers de la PJ affligés mais dignes, faisaient les constats d’usage. Les officiers de la PJ, eux louaient surtout la bravoure de leur ” chef” qui est “mort comme un chef de la PJ”.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page