À la UneCôte d'IvoirePolitique
A la Une

Côte d’Ivoire/Nouveau gouvernement: découvrez les 8 femmes de confiance de Ouattara

Sur proposition du Premier ministre, Chef du Gouvernement, Monsieur Patrick Jérôme ACHI, le Président de la République a signé un décret portant nomination des membres du nouveau gouvernement mardi, 06 avril. 41 ministres dont 8 femmes ont été nommés à la date du gouvernement ivoirien. Découvrez avec Afrikmag, ces huit femmes de confiance du président Ouattara.

8 femmes sur 41 ont été nommées, mardi, par le président de la République, Alassane Ouattra dans le nouveau gouvernement du Premier ministre, Patrick ACHI. Malgré que cette liste de femmes comporte déjà quelques anciennes têtes, mais il est important de dire qu’on retrouve de nouvelles têtes féminines dans le nouveau gouvernement.

Publicité

On y retrouve Kandia Camara.

Anciennement ministre de l’Éducation nationale et aussi l’une des doyennes du gouvernement depuis la prise de pouvoir par Ouattara, Kandia Camara est devenue hier la troisième personnalité politique du gouvernement ivoirien. Elle est nommée ministre d’État et est désormais au ministère des Affaires étrangères, de la Diaspora et de l’Intégration africaine.

Kandia Camara nommée à un nouveau poste celui du ministère de l’Education est pris par la professeure d’anthropologie à l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan-Cocody, Mariatou Koné. Ancienne ministre de la femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité, Mariatou Koné a occupée le poste de directrice coordonnatrice du Programme national de cohésion sociale (PNCS) en 2012 avant d’être la directrice générale en 2015. Aujourd’hui, elle est la nouvelle patronne en charge du ministère de l’éducation nationale.

Publicité 2

Toujours chez les anciennes femmes ministres reconduites, on retrouve également Anne Désirée Ouloto. Elle quitte aussi son poste de ministre de la Salubrité urbaine pour occuper les fonctions de ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l’Administration. Quant à la ministre Kaba Nialé, elle reste au ministère du Plan et du Développement. Ainsi que Myss Belmonde Dogo, anciennement Secrétaire d’État qui devient ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté.

Chez les nouvelles, Nassénéba Touré s’illustre parfaitement dans le nouveau gouvernement. Elle remplace, Anne Ouloto au poste de ministre de la Femme et de l’Enfant. On retrouve que des femmes au ministère de la Culture de l’Industrie des arts et du Spectacle, il s’agit de Kouamé Badou Harlette. Cadre de la Caisse nationale de la protection sociale (CNPS), Kayo Mahi Clarisse est nommée Secrétaire d’État, auprès du ministre de l’Emploi chargée des Affaires sociales.

Boa Akon

Hello ! Je suis Boa Jules Akon, journaliste sportif et culturel, lisez mes articles sur Afrikmag, merci.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page