Côte d’Ivoire: Le porte-parole de Gbagbo arrêté, puis relâché!

0
Un proche de Laurent Gbagbo encore inquiété! Le gouvernement ivoirien a lancé un mandat d’arrêt international contre le porte-parole de l’ex-président Ivoirien Laurent Gbagbo.

Adversaire virulent du nouveau pouvoir, Justin Koné Katinan est en exil et basé au Ghana depuis la fin de la crise.

En effet, il a été arrêté à l’aéroport d’Accra, dimanche soir, alors qu’il revenait d’un voyage, selon des sources concordantes.

Publicité

Mais aux dernières nouvelles, il aurait été libéré ce lundi après avoir été entendu par les services de renseignements ghanéens.

Sa résidence aurait été cambriolée par des individus non encore identifiés et d’importants documents auraient été emportés, indique-t-on.

Katinan a été ministre du Budget de M. Gbagbo durant la crise postélectorale (décembre 2010-avril 2011) qui a fait quelque 3.000 morts, et s’est conclue par l’accession d’Alassane Ouattara au pouvoir.

Gbagbo a été arrêté le 11 avril 2011 et est détenu depuis fin 2011 à La Haye, à la Cour Pénale Internationale (CPI), qui le soupçonne de crimes contre l’humanité.

A la suite de la crise postélectorale, une vingtaine de personnalités du régime déchu restent inculpées et incarcérées en Côte d’Ivoire pour génocide, crimes de sang, atteinte à la sûreté de l’Etat ou crimes économiques.

Alors que les forces pro-Ouattara sont aussi accusées de crimes durant la crise, y compris par une commission d’enquête ivoirienne qui leur a imputé plus de 700 morts, aucune figure du camp présidentiel n’a encore été inquiétée, alimentant des accusations récurrentes de “justice des vainqueurs”.

Emeraude ASSAH

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
#####: US
X