Côte d'IvoireSociété

Côte d’Ivoire: Une entreprise chinoise va construire 50.000 logements sociaux

Les autorités ivoiriennes entendent conduire à terme le vaste programme de logements sociaux pour résorber la question de la crise de logements dans le pays, principalement à Abidjan. Ce projet entamé depuis 6 ans, n’a produit que moins de 10% des 150.000 logements attendus. China Railway Construction Corporation (CRCC, une entreprise chinoise, pourrait se voir confier la construction de 50.000 abris.
50.000 logements pourraient sortir de terre dans les trois prochaines années. C’est ce qui ressort d’une rencontre qui a réuni le premier Ministre Ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, le Directeur Général de la SICOGI, Bouaké Fofana, et le Directeur Général du groupe chinois China Railway Construction Corporation (CRCC), Mo Wenhe. Au terme des échanges, ce vendredi 17 mai, ils ont indiqué leur ambition de travailler à la construction de 50 000 logements en Côte d’Ivoire.
« Nous sommes en pourparlers avec le partenaire chinois pour la construction de 50 000 logements, sur une période de 3 ans. Cette opération va s’inscrire dans le cadre du programme des logements sociaux du gouvernement », a dit Bouaké  Fofana.
De son côté, le Directeur Général de  CRCC, Mo Wenhe, s’est dit satisfait des discussions, et notamment de l’opération qui verra l’installation d’une usine de matériaux préfabriqués, devant alimenter la sous- région. Ce programme de logements devrait générer la création de 4 000 emplois.
Hartman N’CHO

Publicité
Tags

Hartman N'CHO

Je suis Hartman N'CHO, journaliste professionnel ivoirien, aimant la lecture, la musique, les voyages. Merci de retrouver mes articles de politique, économie, et sports... sur www.afrikmag.com. Contactez-moi sur hartman.ncho@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer