Côte d'Ivoire

Côte d’ivoire: Des « microbes » sévissent en pleine journée à Gagnoa…Explications

C’est ce jeudi 26 janvier aux environs de 16h, au centre des affaires de la ville de Gagnoa que des dangereux adolescents communément appelés «microbes» ont fait parler d’eux. Armés de machettes et de couteaux, ils ont envahi les environs du centre commercial dénommé « King Cash».

Malgré la présence des hommes de la police dans les parages, les délinquants ont signalé leur présence en manipulant des  armes blanches, mais aussi  en tenant des propos très menaçants en l’endroit des policiers. Ce qui a suscité la peur chez les commerçants ainsi que les  clients qui ont été plongés dans une profonde frayeur.

Publicité

C’est grâce aux tirs de sommation que ces hors la loi ont été dissuadés par les forces de l’ordre. “ Les vendeurs et les autres personnes, qui se sont retrouvés à cet endroit au moment des faits, doivent leur survie à un policier courageux qui a tiré un coup de feu en l’air pour semer le trouble dans les rangs des microbes qui étaient à un pas d’accéder au centre commercial qui a immédiatement fermé grâce à la promptitude des vigiles“, affirme un témoin sur place.

La présence et l’intervention de la police a donc contraint les “microbes” à renoncer à leur lugubre  projet d’agression des travailleurs du centre commercial et leurs clients. D’autres policiers et gendarmes arrivés sur les lieux à bord de plusieurs véhicules de patrouilles, ont encerclé le quartier commerce.

Publicité 2

La vigilance de la police a conduit à l’arrestation d’un membre de la bande. Ce dernier, menottes aux poignets, a été conduit à une destination inconnue. Cette attaque a contraint les commerçants à fermer leurs magasins assez rapidement et à prendre le chemin de leurs domiciles respectifs. Une victime, a révélé qu’elle a été dépossédée de ses biens par les malfrats.

Tags

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer