À la UneAfriqueSociété
A la Une

Le coup d’État au Gabon est différent. Voici pourquoi

Au Gabon, un coup d’État s’est produit lorsque des officiers supérieurs de l’armée ont pris le pouvoir et contesté les résultats des récentes élections. Contrairement aux coups d’État traditionnels ouest-africains centrés sur la sécurité et la gouvernance, ce coup d’État se concentre sur les questions de processus électoral.

5

Aux premières heures de la journée, un groupe d’ officiers supérieurs de l’armée gabonaise est apparu à la télévision nationale pour déclarer qu’il avait pris le pouvoir.

Les officiers ont annoncé leur intention de « mettre fin au régime actuel » et d’annuler les élections, que l’organisme électoral de l’État avait déclarées comme une victoire du président Ali Bongo.

Cependant, selon Ovigwe Eguegu, analyste au sein du groupe de conseil en sécurité Afripolitika, le coup d’État apparent au Gabon diffère de ceux observés récemment dans d’autres pays d’Afrique de l’Ouest.

Dans une interview avec Al Jazeera, Eguegu a expliqué que si d’autres coups d’État en Afrique tournent généralement autour de questions de sécurité et de gouvernance, cet incident particulier est centré sur le processus électoral.

Il a ajouté que même si le coup d’État a pris certains au dépourvu, il avait été dans une certaine mesure anticipé.

Il a déclaré : « L’élection de 2016, qui a marqué le deuxième mandat d’Ali Bongo, a été entachée d’allégations de fraude, ce qui a conduit le peuple gabonais à exprimer son désaccord dans la rue…

« Puis, en 2019, une tentative de coup d’État a eu lieu, les responsables de cette tentative citant les irrégularités électorales comme preuve que le résultat des élections ne reflétait pas la volonté du peuple. »

« Une fois de plus, nous observons une tendance similaire. »

Ahmad Diallo

Je suis Ahmad Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Email : aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page