À la UneAfrique
A la Une

Coup d’Etat en Guinée: la France brise enfin le silence

Le ministère des Affaires étrangères français a publié ce dimanche 5 septembre un communiqué condamnant le coup d’État qui a eu lieu en Guinée. Le Quai d’Orsay appelle à la libération du président, Alpha Condé.

Publicité

Des officiers des forces spéciales guinéennes ont affirmé dimanche avoir capturé le chef de l’Etat Alpha Condé et « dissoudre » les institutions.

Par la voix du ministère des Affaires étrangères, la France « condamne la tentative de prise de pouvoir par la force » en Guinée et appelle à « la libération immédiate et sans condition du président Alpha Condé », selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères publié dimanche 5 septembre dans la soirée.

LIRE AUSSI: https://www.afrikmag.com/coup-detat-en-guinee-apres-lonu-lunion-africaine-et-la-cedeao-reagissent-a-leur-tour/

Voilà l’intégralité de la très courte prise de position de la France dans ce dossier : « La France se joint à l’appel de la communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), pour condamner la tentative de prise de pouvoir par la force survenue le 5 septembre, demander le retour à l’ordre constitutionnel et appeler à la libération immédiate et sans condition du Président Condé. La France est en contact étroit avec ses partenaires africains et internationaux. »

Amadou Bailo Diallo

Je suis Amadou Bailo Diallo, Rédacteur en chef chez AfrikMag. Très friand de lecture, de rédaction et de découverte. Mes domaines de prédilection en matière de rédaction sont la politique, le sport et les faits de société. Je représente AfrikMag en Guinée aDiallo@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page