AfriqueCamerounSport

Coupe du Monde Féminin : le Cameroun atomise l’Equateur 6 buts à 0

Petit événement à Vancouver où pour la première fois dans l’histoire de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, deux débutants s’affrontent. On pouvait s’attendre à un match équilibré entre le Cameroun et l’Equateur en ouverture du Groupe C de Canada 2015, mais les Africaines ont finalement beaucoup mieux géré la pression. Gaëlle Enganamouit annonçait d’ailleurs avant le match : “Nous pouvons gagner la Coupe du Monde.”

Publicité

Le temps de prendre ses marques sur la scène mondiale, et elle joint les actes à la parole. Une frappe renvoyée par la gardienne et poussée au fond par Madeleine Ngono Mani (34’, 1:0), une échappée dans l’axe et une conclusion sereine (36’, 2:0), une action qui aboutit à un penalty que transforme Christine Manie (44’, 3:0), et le premier match des Lionnes indomptables est déjà plié.

Le carton rouge de Ligia Moreira provoqué par – encore ! – Enganamouit ne fait qu’aggraver le cas équatorien, surtout que dans la foulée, la Tri encaisse un quatrième but signé devinez qui… (73’, 4:0). Une fois n’est pas coutume, Enganamouit n’est pas dans le coup pour le cinquième, un penalty de Gabrielle Onguene suite à une main de Katherine Ortiz (79’, 5:0), mais c’est bien elle qui a le dernier mot en en transformant un nouveau dans les arrêts de jeu (90’+4, 6:0).

On se souvient qu’avant l’entame de cette coupe du monde les filles avaient réclamé une prime 30 millions, mais elles ont été menacées de radiation, et on leur a attribué juste la moitié de la prime. Ces joueuses ne méritent-elles pas ce qu’elles ont demandé au regard de leur prestation ?

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page