Cameroun

Cameroun : coups de feu à la gendarmerie de Mboppi à Douala

Les populations du quartier Mboppi à Douala ont entendu les coups de feu très tôt dans la matinée, dans l’enceinte du camp de la gendarmerie de Mboppi où les échanges de tirs se sont produits.
Joint au téléphone pour recueillir d’amples informations, le gendarme a refusé de se livrer à tout commentaire officiel. Cependant, diverses raisons sont révélées par des sources sur la véritable cause des coups de feu.

Selon certains témoignages, une patrouille de la gendarmerie de Mboppi est rentrée mercredi vers 22 h avec un homme dont l’identité n’a pas été révélée. Ce dernier se serait emparé de l’arme d’un gendarme et se serait planqué pour attaquer les gendarmes.

Jusqu’à 9h30 du matin, les coups de feu se sont multipliés jusqu’à ce qu’il soit abattu. Son corps est déjà transporté dans une morgue de la place. On parle d’un « maigrichon qui ne ferait même pas 50 kilos ».

Une enquête a été ouverte à la brigade et le gendarme chargé de la garde a été auditionné. Pour l’heure, le calme est revenu. Les populations ont repris leurs différentes activités dans ce quartier commercial de la ville de Douala, qui abrite le plus grand marché d’Afrique centrale.

Oscar Mbena

Bonjour, je suis Oscar MBENA. Je vous invite à lire mes articles sur l'actualité politique, les faits de société, le sport, la santé et la culture.   oscarborel@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page