CPI: Laurent Gbagbo et Blé Goudé parleront aux juges le 22 novembre

1
L’ex président Ivoirien, Laurent Gbagbo et son ministre Charles Blé Goudé s’adresseront aux juges le 22 novembre 2018. Les deux détenus de la prison de la Haye tenteront une dernière fois de prouver leur innocence pour les crimes dont ils sont accusés.

Le procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé a repris ce lundi 12 novembre à la Haye. La parole est à la défense pour démontrer l’innocence des deux illustres prisonniers Ivoiriens dans les crimes qui leur sont reprochés.

Laurent Gbagbo, et Charles Blé Goudé sont accusés d’avoir commis par le moyen d’un plan commun, des crimes de guerre et contre l’humanité. Ces crimes auraient été perpétrés pendant la crise post-électorale qui a suivi les élections présidentielles de 2010.

Publicité

Après la prise de parole des avocats de Charles Blé Goudé, puis de ceux de Laurent Gbagbo dès ce lundi 12 novembre, les deux co-accusés prendront la parole devant les juges le jeudi 22 novembre prochain. L’ancien président de Côte d’Ivoire et son ancien ministre, leader des jeunes patriotes, tenteront lors de ce dernier exercice, de plaider leur innocence face aux accusations qui pèsent sur eux.

D’ailleurs, leurs défenses respectives ont décidé de plaider l’acquittement de leurs clients. Elles y ont été autorisées par les juges après le manque de pertinence constaté dans les preuves fournies par la procureure Fatou Bensouda et son équipe.

La décision des juges est attendue après le plaidoyer des deux accusés. Mais la date précise de leur décision n’est pas encore connue.

“Nous sommes confiants. L’accusation n’a rien pu prouver contre le président Gbagbo et Blé Goudé”, a confié à Afrikmag un cadre du Front Populaire Ivoirien (FPI), parti fondé par Laurent Gbagbo.

Hartman N’CHO

Publicité


 

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Un commentaire

  1. Avatar

    Quelqu’un qui est accusé de crime contre l’humanité, depuis 2011 si y’a des preuves concrètes contre lui libéré le, que des procès pour retarder les gens, bon de toutes les façons c’est normal puisque c’est une affaire où un membre permanent de l’onu est concerné donc pourquoi le libéré ? La vie est t-elle si injuste ?

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
#####: US
X