EducationMonde

Cyberintimidation : Un quart de jeunes victimes de harcèlement en ligne (UNICEF)

Un jeune sur quatre dit avoir été victime de harcèlement en ligne, a déclaré l’UNICEF dans un communiqué parvenu à AfrikMag le mercredi 4 septembre 2019.

« 33% des jeunes sondés en Côte d’Ivoire ont vu leurs photos et vidéos partagées sans leur accord et 62% ne savent pas vers qui se tourner s’ils sont victimes de violence en ligne », a expliqué Sophie Léonard, Représentante par intérim de l’UNICEF Côte d’Ivoire estimant que “la violence en ligne peut être aussi destructrice que toute autre forme de violence”.

Publicité

Ces jeunes sont le plus souvent harcelés sur les réseaux sociaux, en l’occurrence Facebook, Instagram, Snapchat et Twitter.

Pour des conseils pratiques, afin de lutter contre la cyberintimidation et la violence en ligne, UNICEF, à travers la plateforme U-report, a invité les jeunes à le dénoncer.

 « Cette situation nous concerne tous et nous devons en partager la responsabilité ensemble pour faire de l’internet et des réseaux sociaux, un espace d’échanges plus sûr pour les jeunes », a précisé Madame Léonard.

Cyberintimidation : Un quart de jeunes victimes de harcèlement en ligne (UNICEF)
Theme photo: END Violence Against Children: Online Bullying and Violence

Plus de 35,000 U-Reporters ivoiriens parmi 170,000 U-Reporters issus de 30 pays ont participé à ce sondage. Pour la plupart âgés de 13 à 24 ans.

 « En Côte d’Ivoire, un jeune sur quatre dit avoir été victime de harcèlement en ligne, un sur cinq déclare ne pas être allé à l’école à cause du cyberharcèlement et de la violence », a expliqué l’organisation des nations unies pour l’éducation.

Pub


U-Report est un système de messagerie sociale anonyme et gratuit, qui permet à chacun, de s’exprimer sur des questions qui lui tiennent à cœur. L’UNICEF et ses partenaires ont mis au point cette plateforme pour recueillir un vaste ensemble d’opinions sur des questions de développement essentielles. U-Report favorise le développement mené par les citoyens, facilite les interventions en cas de crise humanitaire et amplifie à l’échelle mondiale, les prises de position locales pour obtenir des changements positifs. 

Tags

SANDRA KOHET

Je suis Sandra KOHET, Web Rédactrice à AfrikMag. Passionnée de Lecture, Cuisine et voyage. sandrakohet@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer