FootballSport

De vendeur de fruits à footballeur professionnel : Wilfred Ndidi parle de son enfance difficile

Wilfred Ndidi n’a jamais renoncé à son rêve malgré son enfance difficile et la forte opposition de son père à sa carrière de footballeur

L’international nigérian s’est finalement exprimé sur les défis qu’il a dû relever pour réaliser son rêve de devenir footballeur professionnel.

Publicité

Né et grandi à Lagos, le fils du soldat devait tout faire pour aider sa famille à survivre et réaliser ses rêves d’enfant.

Wilfred Ndidi s’est fait connaître après sa participation à la Coupe du Monde U-20 de la FIFA en 2013. Il a ensuite rejoint les Super Eagles, où il est devenu une figure constante.

De vendeur de fruits à footballeur professionnel : Wilfred Ndidi parle de son enfance difficile

Lors d’une discussion libre avec le podcast Out of Home, le joueur de 23 ans a raconté comment il aidait sa mère à vendre des fruits et de la nourriture.

« Malgré nos moments difficiles, j’étais toujours là pour ma mère. Elle était une vendeuse de nourriture et je l’aidais en faisant du colportage. Je ne le regrette pas, car grandir a été très dur, je devais le faire pour notre survie. Il n’y avait pas de fruits que je ne vendais pas.

J’étais le garçon du marché et j’étais connu parce je vendais les arachides chaque saison. Je vendais des poivrons, des tomates et des avocats. Tout cela pour survivre. »

De vendeur de fruits à footballeur professionnel : Wilfred Ndidi parle de son enfance difficile

Le rêve de Ndidi de vivre du football était fortement opposé par son père qui voulait qu’il aille à l’école mais les contraintes financières ont fait que cela ne s’est pas concrétisé.

À plusieurs reprises, il n’était pas d’accord avec son père et celui-ci le punissait chaque fois qu’il allait jouer au football.  En effet, ce rêve ne se serait jamais réalisé s’il n’avait pas quitté Lagos.

Contrairement aux autres enfants, la star des Super Eagles n’a jamais eu la chance de s’entraîner avec les enfants de son âge. Il s’entrainait avec les plus âgés qui avaient un motif sournois.

« En grandissant, je n’ai pas eu l’occasion de jouer avec mes camarades parce qu’ils s’entraînaient le soir alors que les plus grands s’entraînaient le matin. Je m’entraînais avec les plus grands, mais seulement pendant dix minutes parce que j’étais trop petit. Ils me faisaient entré au stade quand tout le monde est fatigué et aussi pour que je lave les maillots pour les apporter le lendemain.

Publicité 2

De vendeur de fruits à footballeur professionnel : Wilfred Ndidi parle de son enfance difficile

Ma mère n’arrêtait pas de se plaindre parce que je n’avais pas le temps de les laver. Je sortais vendre et quand je revenais, elle les avait déjà lavés. C’était la routine jusqu’à ce que je quitte ma mère pour Nath Boys. »

Grâce à une performance impressionnante à Genk, le milieu de terrain a été acheté par Leicester. Il a rejoint le club anglais en 2017.

De vendeur de fruits à footballeur professionnel : Wilfred Ndidi parle de son enfance difficile

Crédit photo : dailyuncensored

Tags

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer