USA

États-Unis : un professeur ayant abusé sexuellement de ses élèves demande à être castré

Un ancien professeur de Floride qui a plaidé coupable d’abus sexuel a demandé au juge de le castrer en guise de punition mais il a plutôt été condamné à 12 ans de prison.

Mark Lua, 32 ans, a fait cette demande inhabituelle la semaine dernière. Il aurait préféré que ses testicules soient enlevés, rapporte le Pensacola News Journal.

Publicité

« Mes actions étaient horribles », a déclaré Lua au juge Thomas Dannheisser. « Je crois que la punition est nécessaire, et je demande la castration chimique non seulement comme punition mais aussi comme acte de solidarité pour montrer combien je suis désolé pour tout. Si votre honneur le veut bien, je suis même prêt à subir une castration physique si cela me permet de rester à la maison et d’élever ma fille. »

Mais le juge a ignoré sa demande et a prononcé la sentence de 12 ans de prison, assortie de 15 ans de probation.

Mark Lua, ancien professeur d’anglais au lycée Booker T. Washington de Pensacola, a eu des relations sexuelles avec une mineure et a agressé sexuellement une ancienne élève de 18 ans, selon les procureurs. Il est accusé d’avoir contraint un troisième élève à lui envoyer une vidéo sexuellement explicite.

Mercredi, la procureure Erin Ambrose a déclaré au juge qu’il s’en prenait à des filles vulnérables.

« Il ciblait les filles qui venaient de foyers instables ou en difficulté », a-t-elle déclaré. « Il les manipulait et profitait d’elles parce qu’il était enseignant. »

Lors de l’audience de détermination de la peine, Lua a également révélé qu’il souffre de la neurofibromatose, une maladie qui provoque des tumeurs.

Mais la procureure Ambrose a balayé son appel à la sympathie. « Cette condition ne l’a pas empêché de chercher des étudiantes avec qui coucher. »

Crédit photo : jjreport

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page