Dennis Sassou-Nguesso : Sa fille accusée d’avoir détourné des millions de dollars

0

La famille Sassou-Ngueso, au pouvoir depuis près de 40 ans, fait l’objet d’une nouvelle controverse.

La fille du président congolais aurait détourné des fonds publics pour acheter un appartement de luxe dans le complexe résidentiel et hôtelier Donald Trump à New York, a déclaré Global Witness, une ONG anticorruption.

Claudia Sassou-Nguesso, également directrice de communication du président, aurait acheté l’appartement de 7 millions de dollars à Manhattan à l’été 2014, soulevant de nouvelles inquiétudes quant aux liens de Trump avec le blanchiment d’argent à l’échelle internationale.

Publicité

Selon Global Witness, José Veiga, homme d’affaires portugais et homme de main de Claudia Sassou-Nguesso, a été chargé d’acheter l’appartement. Sur le papier, le propriétaire de l’appartement 32G de la Trump Tower est la société Ecree, mais Global Witness a déclaré que le véritable propriétaire est Claudia Sassou-Nguesso.

Dennis Sassou-Nguesso : Sa fille accusée d'avoir détourné des millions de dollars

Pour s’approprier l’appartement, elle aurait fait appel à un intermédiaire, l’homme d’affaires portugais Veiga, également représentant d’Asperbras, un géant brésilien de la construction qui s’installe à Brazzaville depuis que le Brésil a aidé le Congo à rembourser sa dette.

Asperbras transférera plus tard des fonds subsidiaires à une filiale, notamment dans les îles Vierges britanniques, un paradis fiscal bien connu, a déclaré Global Witness.

L’ONG explique que l’argent avait transité par Chypre, les îles Vierges britanniques et le Delaware après avoir été retiré du Trésor congolais. Trump International Realty, propriété de la Trump Organization, a négocié la vente, selon les documents consultés par Global Witness.

 

Selon l’ONG, un cabinet d’avocats international et une société écran, dont le siège est à Chypre, étaient également impliqués dans la transaction.

Veiga avait, en 2017, déclaré que l’appartement appartenait à une société dont il était actionnaire. Il a dit que l’appartement était financé par lui seul et qu’il « n’a rien à voir avec des tiers, à savoir la famille du Président du Congo ».

Pourtant, une lettre que Veiga a écrite au conseil d’administration de Trump International se lisait comme suit : « Cette lettre vous est envoyée au nom de ma bonne amie, Lauren Anne Marie Ikia Lemboumba, qui a demandé à acheter un appartement à Trump International Hotel & Tower Condominium ».

Lauren Anne Marie Ikia Lemboumba est la fille de 17 ans de Claudia Sassou-Nguesso, selon Global Witness.

L’achat a eu lieu deux ans avant que Trump ne soit élu président. Global Witness a déclaré que l’organisation Trump devrait « clarifier la source des paiements pour l’entretien de l’appartement 32G depuis mai 2015 ainsi que le rôle de Donald Trump dans ces sociétés ».

Un porte-parole de l’Organisation Trump a toutefois déclaré au New York Times que l’appartement avait été acheté auprès d’une tierce partie non liée à l’Organisation Trump.

Pourtant, l’enquêteur de Global Witness, Peter Jones, a déclaré à Quartz que l’accord « présente toutes les caractéristiques de blanchiment d’argent ».

Publicité


Entre-temps, des membres de l’entourage de Claudia Sassou-Nguesso ont déclaré que le rapport de Global Witness est « faux » et que la fille du dirigeant congolais « n’a jamais acheté une maison aux endroits indiqués et n’a pas l’intention de le faire ».

Veiga ferait actuellement l’objet d’enquêtes dans son pays d’origine, le Portugal, sur des affaires de corruption et de blanchiment d’argent.

Depuis le 25 octobre 1997, Sassou-Nguesso est président de la République du Congo.

Les guerres civiles et autres conflits ont été intenses dans le pays alors que près de la moitié de la population vit dans la pauvreté, a déclaré la Banque mondiale. Cela malgré le fait que le pays est l’un des principaux producteurs de pétrole de l’Afrique subsaharienne, faisant du pétrole l’épine dorsale de l’économie.

La famille Sassou-Nguesso a également connu de nombreuses controverses au fil des ans. En 2017, la sœur de Claudia Sassou-Nguesso, Julienne Sassou-Nguesso, et son mari Guy Johnson, ont fait l’objet d’une enquête menée par les autorités françaises pour « blanchiment d’argent et abus de fonds publics ».

Crédit photo : facetofaceafrica

Latest Posts

Partager.

Commentaires

Commentaires

Laissez une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

---
#####: US
X