USA
A la Une

« Des choses terribles vont se produire aux États-Unis » : Donald Trump réagit après le raid du FBI

L’ancien président américain Donald Trump a affirmé que ses passeports avaient été « volés » lors de la descente du FBI à son domicile de Mar-a-Lago, en Floride, la semaine dernière, et a prévenu que des choses terribles se produiraient aux États-Unis si la « température ne baisse pas. »

LIRE AUSSI: « Ils sont entrés par effraction dans mon coffre-fort »: Trump réagit après le raid du FBI sur sa résidence

Il a qualifié la descente du FBI d’« agression contre un adversaire politique. »

« Lors de la descente du FBI à Mar-a-Lago, ils ont volé mes trois passeports (dont un périmé), ainsi que tout le reste. C’est une agression contre un adversaire politique à un niveau jamais vu dans notre pays. Tiers monde », a-t-il écrit sur son compte Truth social.

M. Trump a un passeport bleu délivré aux citoyens américains et un passeport rouge « diplomatique » délivré pour les voyages officiels du gouvernement.

Le procureur général des États-Unis, Merrick Garland, a déclaré qu’il avait « personnellement approuvé » cette descente, qui s’inscrit dans le cadre d’une enquête fédérale sur les documents que M. Trump a emportés avec lui après avoir quitté la Maison-Blanche. Selon la loi fédérale, tout document présidentiel est la propriété du gouvernement fédéral.

Lors du raid effectué au domicile de M. Trump en Floride le lundi 8 août, les agents du FBI ont emporté 11 séries de documents classifiés, des photographies et d’autres dossiers portant la mention « top secret »

Au total, les agents du FBI ont emporté 27 boîtes de documents, selon le mandat fédéral. Les forces de l’ordre fédérales ont mis en garde contre une « augmentation des menaces et des actes de violence » à l’encontre du personnel du FBI après que des agents ont exécuté un mandat de perquisition au domicile de M. Trump en Floride.

Quelques jours après la perquisition, un homme qui postait régulièrement sur le site social Truth de Trump a tenté de pénétrer dans le bureau local du FBI à Cincinnati, dans l’Ohio, armé d’un fusil de type AR-15 et d’un pistolet à clous. Il a fui les lieux et a été tué plus tard lors d’un affrontement.


Toujours sur les médias sociaux, les discussions sur une guerre civile et les menaces de violence contre les agents du FBI se sont multipliées.

S’exprimant sur Fox News, M. Trump a déclaré qu’il avait proposé de faire « tout ce qu’il pouvait » pour apaiser les tensions latentes.

M. Trump a déclaré à Fox News que ses représentants avaient contacté le ministère de la Justice pour offrir leur aide.

« Les gens sont tellement en colère contre ce qui se passe », a déclaré M. Trump à Fox News lorsqu’il a été interrogé sur la possibilité de tendre la main. « Tout ce que nous pouvons faire pour aider, car il faut faire baisser la température dans le pays. Sinon, des choses terribles vont se produire. »

Gaelle Kamdem

Bonjour, Gaelle Kamdem est une rédactrice chez Afrikmag. Passionnée de la communication et des langues, ma devise est : « travail, patience et honnêteté ». Je suis une amoureuse des voyages, de la lecture et du sport. paulegaelle@afrikmag.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page