Monde

Désormais il faut payer avant de mendier dans cette ville de Suède

Les mendiants de la ville d’Eskilstuna, dans l’ouest de la Suède ne pourront plus mendier sans autorisation. En effet, depuis le 1er août 2019, selon une nouvelle loi, les mendiants sont obligés de payer une somme de 23 euros comme taxe pour avoir un permis de mendier valable trois mois.

Selon Ouest-France et The Guardian, il faut, pour obtenir ce permis, une carte d’identité et un formulaire délivrés dans un commissariat ou en ligne. Sans ce permis, le mendiant paiera une amende de 372 euros.

Publicité

Une décision qui a créé la polémique dans le pays.

Thomas Lindroos de l’organisme de charité de Stadmission, lui craint notamment que les gangs criminels puissent en profiter pour avancer les frais du permis aux mendiants avant de leur réclamer des remboursements exorbitants.

« L’idée n’est pas d’entraver la mendicité mais de permettre aux associations ou aux services d’aide sociale d’entrer en contact avec les personnes vivant de la mendicité (…) pour les aider à rentrer dans leur pays », a justifié un adjoint social-démocrate.

Située à 100 kilomètres de Stockholm, la capitale suédoise, la ville d’Eskilstuna regroupe des roms de Roumanie et Bulgarie qui pratiquent la mendicité depuis plusieurs années.

Sandra Kohet

Tags

SANDRA KOHET

Je suis Sandra KOHET, Web Rédactrice à AfrikMag. Passionnée de Lecture, Cuisine et voyage. sandrakohet@afrikmag.com

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer