Divers

Nigeria: un évangéliste prêchant dans la rue battu pour avoir volé des téléphones

M. Akinjide Durojaiye, un évangéliste de 49 ans, a reçu la surprise de sa vie, car il aurait été battu pour avoir volé deux nouveaux téléphones portables dans un magasin où il prêchait à Ibadan, capitale de l’État d’Oyo, au Nigeria.

L’évangéliste de l’assemblée a affirmé que «l’esprit» lui avait ordonné de prêcher pour la population dans un magasin téléphonique situé dans le bâtiment Femi Johnson qui se trouve dans le quartier de Dugbe à Ibadan.

Publicité

Il a toutefois quitté le magasin avec deux téléphones d’une valeur de 70 000 Nairas, et s’est caché dans un autre magasin du complexe après avoir été poursuivi. Il a finalement été arrêté par un préposé au magasin. Les téléphones ont été récupérés par la foule qui l’a battu après.

Confessant son crime, Durojaiye a tout imputé au diable alors qu’il avait révélé qu’il avait volé pour collecter des fonds afin de compenser la facture médicale de son fils de 7 ans qui avait sauté d’un immeuble de deux étages.

Ledit évangéliste qui est père de quatre enfants a été libéré après l’intervention de plusieurs personnes. Il a par la suite révélé que sa femme l’avait “abandonné” et lui aurait laissé les enfants après leur divorce.

Tags

Felicia Essan

Salut !! Je suis Felicia Essan. Retrouvez mes articles sur les actualités Showbiz, potins africains et d'ailleurs, les faits divers, confidences, les astuces beauté. Je suis une amoureuse de la lecture, de tout ce qui touche à la féminité. Je suis également grande passionnée de multimédia. feliciaessan@afrikmag.com

Articles similaires

4 commentaires

  1. Ce sont des hommes comme nous qui sont nés avec leurs caractères et autres ; le fait de s’auto proclamer pasteurs n’enlève rien à leurs instincts de voleurs ; menteurs ; violeurs etc etc….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Afrikmag TV

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer