Sport
A la Une

Deux anciens dirigeants du football rappelés à la barre pour escroqueries

Sepp Blatter et Michel Platini reviennent sur le banc des accusées. Les deux hommes sont mis en accusation en Suisse pour plusieurs délits dont « l’escroquerie » dans l’affaire de paiement suspect de deux millions de francs suisses(1,8 millions d’Euro)  en faveur de Michel Platini , ainsi qu’’avoir signé un contrat défavorable à la FIFA avec l’union Caribéenne de Football.

Les deux hommes seront désormais placés sous contrôle du Tribunal Pénal Fédéral de Bellinzone. Il reviendra à ce tribunal pénal fédéral de décider de la tenue d’un procès contre les deux dirigeants.

Six ans après avoir été placés au ban du football mondial, Michel Platini et l’ex-président de la Fifa Sepp Blatter se disent très optimiste quant à la suite des hostilités. « J’attends le procès devant le Tribunal pénal fédéral avec optimisme – et j’espère que cette histoire prendra fin et que tous les faits seront éclaircis », a déclaré Sepp Blatter, dans un message transmis à l’Agence France Presse(AFP). Hospitalisé en début d’année, le Suisse de 85 ans devrait bénéficier d’une durée d’audience restreinte. Michel Platini se dit de son côté « parfaitement confiant et serein » quant à l’issue de cette procédure.

Mais, défense et accusation s’accordent sur un point : le triple Ballon d’Or a bien conseillé Sepp Blatter entre 1998 et 2002, lors du premier mandat de ce dernier à la tête de la Fifa, et les deux hommes ont signé en 1999 un contrat écrit convenant d’une rémunération annuelle de 300.000 francs suisses, « facturée par Michel Platini et intégralement payée par la Fifa ».


Mais en 2011, « plus de huit ans après la fin de son activité de conseiller », l’ex-capitaine des Bleus « a fait valoir une créance de 2 millions de francs suisses », acquittée par l’instance du football « avec le concours » de Sepp Blatter, selon le parquet. Pour l’accusation, il s’agit d’un paiement « sans fondement », qui « a porté atteinte au patrimoine de la Fifa et procuré à Michel Platini un enrichissement illégitime »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page